Après les Hijabistas et les Mipsters, la vague des "Burqistas" arrive sur Instagram

Publication: Mis à jour:
BURQA INSTAGRAM
Instagram
Imprimer

PHÉNOMÈNE - On connaissait le concept de "Hijabistas" (acronyme de Hijab et de fashionista), ou encore celui de "Mipsters" (acronyme de muslim et de hipster). C'est désormais au tour des "Burqistas" d'investir les réseaux sociaux. Vêtues de burqas le plus souvent noires et de niqab (le hashtag #niqabista est répertorié près de 16.000 fois sur Instagram), ces femmes de la génération Y bercées par le web 2.0 créent des comptes Instagram dans lesquels elles livrent leurs bons plans et bonnes adresses, tout en partageant leur état d'esprit avec leurs followers.

Phénomène WTF ou mode d'expression qui en vaut un autre, la burqa se fait progressivement une place sur les réseaux sociaux, en créant des comptes "Face" Book et/ou Instagram, voire Snapchat, avec son lot de posts plus ou moins étranges. Les blogueuses sont ainsi nombreuses à se réapproprier les codes chers à Instagram... à leur façon. Couverte de la tête au pied, celle-ci s'est essayée au "mirror selfie", même si vous ne verrez rien, à part sa silhouette noire et celle non moins couverte d'une coque de téléphone pure et chaste en apparence, qui ne dévoile qu'un regard.

Et opslag delt af Salafy (@niqabis_mypride) den

Le monde du sport et son univers healthy étant très présents sur Instagram, les adeptes de la burqa ne pouvaient que les adopter aussi, en customisant toutefois leur tenue.

Autre code des réseaux sociaux répété à l'envi et repris par les blogueuses en burqa: la reproduction de la célèbre série photographique "Follow me to". On est toutefois loin de la version très romantique du photographe russe Murad Osmann, qui a créé un buzz mondial avec des photos sublimes de sa femme Natalia Zakharova, de dos, immortalisant leurs voyages à travers le monde. Dans sa version islamique, "Follow me to" invite plutôt les musulmans d'Europe à se rendre en terre d'islam...

followmeforhijrah

Je poste donc je suis

Si certaines semblent s'inscrire parfaitement dans leur époque, proposant leurs bons plans voyages, leurs restaurants favoris, leurs coups de coeur en design, vêtements et même beauté (incluant les routines capillaires et les soins de visage, même si l'internaute ne pourra pas prendre la pleine mesure du résultat), d'autres préfèrent véhiculer une image plus guerrière de la femme en burqa, certaines n'hésitant pas à poser arme à la main.

"J'essaie de mettre en garde mes abonnés contre les groupes extrémistes qui propagent des idéologies terroristes que je condamne", explique pour sa part Mirouh au HuffPost Maroc. Cette blogueuse parisienne pas comme les autres partage ses bonnes adresses à Paris, donne des conseils, aide à mieux s'organiser, à mieux vivre sa religion... "En France, le niqab est illégal et très mal vu. Je souhaite montrer que je vis comme tout le monde, et que le niqab ne m'empêche pas d'étudier, de sortir, d'être coquette ou de faire du sport, par exemple", nous explique la jeune femme. "L’interdiction du niqab est pour moi un nouvel exemple de l’homme dictant à la femme sa tenue vestimentaire, son mode de vie et la volonté de celui-ci de contrôler la femme".

Pour elle, le port de la burqa est "un choix sans contrainte". "C’est une chose que je décide de porter. Je suis libre de faire ce qui me plaît et c’est aussi un choix que j’exprime. Le niqab, qui n’est qu’un bout de tissu pour certains, m’honore, me protège, il me dit que mon corps ne m’appartient qu’à moi et à personne d’autre", poursuit-elle, indiquant vouloir aussi se libérer ainsi des diktats de la mode. Ce qui ne l'empêche pas, comme dans la publication suivante, de partager la marque de son "jilbeb" et de promettre à ses fans un article à ce sujet.

#lesperipetiesdemirouh mini anecdote : depuis que je porte le niqab je sais pas pourquoi les gens aiment trop me prendre en photos. Comme si j'étais une bête de foire. Au début je disais genre "vous avez pas le droit de me prendre en photo" après j'ai vite arrêté. Je suis tellement blasé, maintenant je m'énerve même plus. Je pense certains c'est pour rapporter à la police, d'autres sûrement pour m'afficher sur des groupes d'extrême droite ptdr. Hier, vous avez pu suivre mes aventures sur snap (quand un homme a commencé a appelé la police parce qu'il m'a vue en niqab 😂 alors que mon train arrivait dans 2 min comme si la police allait venir à temps ptdr), le matin même on m'a pris en photo. La personne s'en ai pas caché elle a sorti son portable la pointé sur moi et a commencé à me prendre en photo. Y a eu un moment de malaise autour de moi mdr. Du coup pour mettre mal à l'aise la personne qui me prenait en photo, j'ai tapé la paue 😂😂😂😂😂 genre j'ai fais ça "✌🏼" puis après j'ai dit "tu veux un autographe aussi?" c'est trop la phrase que je sors à chaque personne qui me prend en photo mddddrrrr, ça les gène vraiment. Ahlala quels idiots. 🤦🏻‍♀️ Enfin bref. Le jilbeb vient de chez @confectionsoumk je vous ferais un article très prochainement sur ses jilbeb ils sont trop top 😍🙈🙈

Et opslag delt af ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀umm coco (@mirouh_) den

Star du web

Autre blogueuse en niqab, Amy Roko est une vedette d'Instagram avec près d'1,5 million d'abonnés. À 24 ans, cette jeune Saoudienne est la star du web dans les pays du Golfe et s'est fait connaître pour ses vidéos décalées qui mêlent humour et dérision. "C'est bizarre pour une femme niqabi d'avoir une voix à cause de l'image associée au niqab (timide, effrayée, fragile, voix basse)", a-t-elle déclaré à AJ+. "Moi, je sors et c'est en soi un défi pour les gens, parce que je suis tout le contraire de ce qu'une niqabi devrait être et cela dérangeait de nombreuses personnes", ajoute la jeune femme, pour qui les réseaux sociaux représentent un moyen de dévoiler sa personnalité et d'exprimer ses coups de gueule. Avec des ongles longs, une manucure toujours parfaite et un sens de l'humour pointu, la jeune femme a réussi à devenir l'une des figures les plus populaires du Moyen-orient.

شكلي و أنا متوترة و خايفه مسويه يعنني قويه و معصبه 🙂

Et opslag delt af Amy Roko (@amyroko) den

كيف تنومو الجيل الجديد #FAVEVIDEVAR

Et opslag delt af Amy Roko (@amyroko) den

Niqabs colorés

Bien moins célèbre, Niqab In Paris rassemble tout de même près de 9.000 abonnés. Cette parisienne jongle quotidiennement avec ses casquettes de webmaster, graphiste pour mesdoucescreations.com, épouse, mère et chef de sa petite entreprise. "J'aime être là où on ne m'attend pas", nous explique la jeune maman. "J'ai créé Niqabinparis dans le cadre d'un projet de création d'entreprise afin de commercialiser ma propre marque, chose que je suis en train de concrétiser aujourd'hui. L'image que je souhaite véhiculer est celle d'une femme libre, émancipée, autonome, entrepreneur, bien dans ses Vans, et non les idées reçues voulant nous enfermer dans une quelconque soumission à l'homme", poursuit-elle, en reconnaissant que ce qui lui plait surtout, c'est ce "contraste entre ce que je suis réellement et l'image que je véhicule à travers mon habit et mon niqab". "Reconnaissable" à ses voiles et jilbeb colorés, la jeune femme exprime dans ses posts sa joie de vivre et partage ses voyages avec ses followers.

Dans la même veine, certaines marques jouent la carte de la tendance "Niqabista"/"Burquista", comme Beloved Sunnah et ses sacs et pochettes voilés. Les principales concernées, rattrapées par la fièvre d'une ère obéissant à la surconsommation, n'ont pas fini de poster leurs photos aux poses et aux attitudes paradoxales, visant à montrer et se montrer... voilées et yeux floutés.

Sacs niqab, pour commabder envoyez moi un MP 💕📩

Une publication partagée par Ahlou s-Sounnah Wa l-Jama3ah 🌷 (@belovedsunnah) le

Comment commander votre Jilbeb Cust’Oum? Avec Cust’Oum, vous avez la possibilité d’acheter votre jilbeb déjà Cust’Oumisé, en ligne via les sites de nos boutiques partenaires, revendeurs de la marque. Achetez votre Jilbeb Cust’Oumisé aujourd’hui sur : hijrab.com (disponible) Afrik’Orient Shop (bientôt) Maktaba Tawhid (En attente) Cust’Oum vous offre aussi la possibilité de Cust’Oumiser vous-même votre propre jilbeb. Comment ça marche? ÉTAPE 1 : Composez votre code de cust’oumisation* Jilbeb? ÉTAPE 2 : Envoyez votre code de cust’oumisation sur whatsapp au +971562523910 ou par email à custoum.contact@gmail.com ÉTAPE 3 : Payez votre commande via paypal ou un autre moyen de paiement en prenant le soin de préciser votre code de cust’oumisation Jilbeb ÉTAPE 4 : Recevez votre jilbeb custoumisé chez vous en 8 à 10 jours ______________________________________________ *Comment composer votre code de cust’oumisation Jilbeb? Sélectionnez dans la liste ci-dessous les chiffres qui vous correspondent : 1) 1 pièce 2) 2 pièces 3) tissu lin 4) tissu nida 5) poche centrale 6) poche latérale 7) poche avec fermeture éclaire 8) poche avec bouton à clips 9) jilbeb d’allaitement avec petite poche intégrée 10) jilbeb sur mesure (taille) 11) niqab intégré (choix d’une couleur différente possible aussi) 12) jupe droite 13) Jupe évasée Exemple : Mon code de Cust'Oumisation : 135711 Traduction du code : Jilbeb 1 pièce, tissu en lin, petite poche centrale à fermeture éclaire, niqab intégré (option). ---------------------------------------------------------------------------- ''Pour commander votre Jilbeb Cust'Oum, cliquez sur le lien dans la bio"

Et opslag delt af Cust'Oum (@custoum) den

LIRE AUSSI: