Tariq Ramadan accusé de viol par l'écrivaine d'origine tunisienne Henda Ayari

Publication: Mis à jour:
TARIQ RAMADAN
Swiss Islamologist Tariq Ramadan takes part in a conference on the theme 'Live together', on March 26, 2016 in Bordeaux. / AFP / MEHDI FEDOUACH (Photo credit should read MEHDI FEDOUACH/AFP/Getty Images) | MEHDI FEDOUACH via Getty Images
Imprimer

L'écrivaine Henda Ayari, née en Normandie d'un père d'origine algérienne et d'une mère d'origine tunisienne, a accusé sur son compte Facebook, l'islamologue suisse d'origine égyptienne Tariq Ramadan de l'avoir violé.

Ancienne adepte du salafisme, Henda Ayari a écrit "J'ai choisi d'être libre", un livre paru en 2016, dévoilant les dérives de l'islamisme. Elle a fondé également l'association "Libératrices"qui vient en aide en femmes en difficultés et combat l'intégrisme islamiste. Sa déradicalisation a été déclenché par les attentats visant de Charlie Hebdo à Paris en 2015.

Son agression remonte à des années mais elle gardait le silence par peur, dit-elle: "J'ai été victime de quelque chose de très grave il y a plusieurs années, je n'ai jamais voulu donner son nom, car j'ai reçu des menaces de sa part si jamais je le balançais, j'ai eu peur, je lui ai consacré un chapitre entier de mon livre, beaucoup de gens m'ont contacté pour avoir mon témoignage car ils l'avaient deviné, je le confirme aujourd'hui, le fameux Zoubeyr, c'est bien Tariq Ramadan." écrit-t-elle.

Et d'ajouter: "Je vais vraiment avoir besoin de soutien mes ami(e)s, car en balançant le nom de mon agresseur, qui n'est autre que Tariq Ramadan, je sais les risques que j'encours...
J'ai gardé le silence depuis plusieurs années par peur des représailles car en le menaçant de porter plainte pour le viol dont j'ai été victime, il n'avait pas hésité à me menacer et à me dire également qu'on pourrait s’en prendre à mes enfants, j'ai eu peur et j'ai gardé le silence tout ce temps(...)".

Elle a annoncé par ailleurs qu'elle a déposé plainte au parquet de Rouen. Selon l'AFP, Ayari accuse Ramadan "des faits criminels de viol, agressions sexuelles, violences volontaires, harcèlement, intimidation".

D'après son avocat Maître Haddad, interrogé par l'AFP: "Avec la libération de la parole à laquelle on assiste depuis quelques jours, elle a décidé de dire ce qu'elle a subi et d'en tirer les conséquences judiciaires"

Tariq Ramadan, 55 ans, professeur d'études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford, est le petit fils de Hassan El Benna, l'idéologue des Frères musulmans et le fondateur de sa confrérie égyptienne. Populaire auprès d'une frange de musulmans en Europe, il est aussi critiqué par certains qui l'accusent de tenir un double discours, modéré dans les plateaux de télévisions et extrémiste en direction de son oratoire composé des musulmans.

À noter que l'islamologue n'avait pas encore réagi à l'accusation de Ayari. L'AFP a annoncé qu'il n'a pu le joindre.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.