Saad & Sara Ouadrassi, la prestigieuse maison de couture parisienne lancée par des Marocains

Publication: Mis à jour:
SAAD SARA OUDRASSI
Saad & Sara Ouadrassi, la prestigieuse maison de couture parisienne lancée par des Marocains | DR
Imprimer

MODE – Frère et sœur, les deux jeunes créateurs marocains Saad et Sara Ouadrassi prouvent que le talent est une histoire de famille. Fondateur de la maison de couture parisienne éponyme, le duo, aussi talentueux que créatif, se forme au stylisme et au modélisme pour se lancer dans une merveilleuse aventure créative.

Ayant grandi au milieu des tenues d’apparats, des caftans majestueux, des diadèmes et accessoires colorés, baignés depuis leur enfance dans les strass et les paillettes avec une mère neggafa, Saad et Sara ont un sens pointu du détail et un œil avisé. Ils imaginent des créations sensuelles et poétiques, jouant avec les codes du caftan et de la robe du soir avec justesse.

ouadrassi

Saad et Sara débutent leur carrière au Koweït dans une prestigieuse maison de couture avant de lancer leur propre griffe. Saad rejoint alors Paris pour approfondir ses connaissances et se former aux métiers de la couture à la française. Après ses débuts dans le caftan, il s'ouvre ainsi à un nouveau style plus sobre et épuré, mêlant légèreté des matières et lignes architecturales.

Les robes aux coupes ultra-modernes dessinent avec sensualité et caractère les lignes de la femme d'aujourd'hui, telle que perçue par les créateurs. Actuellement présent dans la région du Golfe et à Paris, le duo se prépare à ouvrir très prochainement son showroom à Casablanca. Broderies, perlages, découpes… Immersion, avec Saad Ouadrassi, dans l’univers de la plus prestigieuse maison de couture parisienne lancée par des Marocains.

HuffPost Maroc: Vous êtes à la fois frère et sœur et partenaires. Comment s'organise votre travail? 

Saad: Sara est ma grande sœur, je lui dois beaucoup. C’est elle qui m’a appris les bases de notre métier. Nous prenons toutes les décisions importantes à deux. Je m’occupe de la direction artistique (défilés, shooting) et elle de la réalisation des modèles et de la relation avec la clientèle. C’est en général moi qui dessine les croquis et nous en discutons ensemble. Notre grande force est que nous sommes complémentaires en matière de goût: Sara préfère les styles assez traditionnels (caftans, gandouras…) tandis que je préfère les coupes plus modernes (robes de soirée, robes de cocktail et de mariées…)

saad et sara ouadrassi

Où trouvez-vous l'inspiration?

Je suis assez curieux de nature, j’aime voyager et découvrir de nouvelles choses. Je m’intéresse beaucoup à l’histoire de la mode et vais souvent voir les expositions sur les grand couturiers comme celles du Palais Galliera à Paris, au musée de la dentelle à Calais ou récemment celle sur Dior au musée des Arts décoratifs. L’inspiration peut se trouver n’importe où. Par exemple, la courbure de l’arche d’un monument peut m’inspirer le galbe d’un décolleté et je reproduirai sans doute l’association des couleurs d’un vase vu dans une verrerie dans les Vosges pour une prochaine robe.

sara saad ouadrassi couture paris

Pensez-vous qu'il y ait une influence marocaine dans votre travail?

Bien sûr. Je vis à Paris, mais je reste marocain avant tout. Le Maroc est mon pays. J’aime ses traditions, ses paysages, ses couleurs. C’est là que j’ai passé mon enfance et ressenti mes premières émotions. Cela se traduit forcément dans mon travail, même si d’autres influences sont venues se rajouter par la suite.

Comment voyez-vous la femme d'aujourd'hui?

J’admire le courage des femmes d’aujourd’hui qui mènent souvent, de front, une activité professionnelle et leur rôle de mère, tout en restant élégantes et séduisantes. Mais je pense qu’elles gardent toujours en elles la petite princesse qu’elles étaient, étant petites filles. C’est pourquoi, dans mes créations, j’aime beaucoup travailler les matières nobles comme la dentelle et la soie et je privilégie la légèreté et la fluidité avec des coupes près du corps, très féminines, qui mettent en valeur les formes de la femme.

Que faisiez-vous avant de vous lancer dans la mode?

J'ai toujours aimé les activités artistiques et exprimer ma créativité à travers l'art. Avant de me lancer dans la mode, j'étais responsable artistique et performer. J'ai commencé en 2007 au Theatro Marrakech, l'un des lieux de fêtes les plus iconiques de la ville ocre. J'ai ensuite rejoint les équipes d'autres établissements de renom comme le Jad Mahal et le Silver avant de me consacrer à ma vraie passion: la couture!

oudrassi

Quels sont vos projets pour les 5 prochaines années?

Nous allons ouvrir prochainement un magasin à Casablanca et projetons d’en ouvrir un autre au Qatar l’année prochaine. En parallèle, nous préparons une gamme de prêt-à-porter de luxe que l’on pourra acheter dans nos points de vente et en ligne sur notre site internet. Par ailleurs, je souhaite ouvrir un nouvel atelier à Paris et développer nos équipes. Enfin, nous participerons certainement à des défilés pour présenter notre nouvelle collection au Maroc, à Beyrouth, au Caire, à Milan et à Paris lors des prochaines fashion weeks.

saad sara oudrassi

ouadrassi

LIRE AUSSI: