Tourisme: 17 structures en cours de construction dans la wilaya de Ouargla

Publication: Mis à jour:
OUARGLA
[UNVERIFIED CONTENT] Camels riders from Algeria Going back to Ouargla in Algeria after They won the Camel Race at Teniri Festival in Ghadames City, Libya | Bashar Amin Shglila via Getty Images
Imprimer

Outre sa position géographique importante, la wilaya de Ouarglacompte de nombreux projets touristiques susceptibles d’augmenter l’offre d’hébergement, de booster le tourisme d’affaire et de congrès à grande échelle, tout en assurant de bonnes prestations et des services haut de gamme, indique, selon l'APS, le directeur du secteur, Abdallah Belaid.

Pas moins de 17 structures (hôtels, villages et complexes touristiques), d’une capacité d’hébergement estimée à plus de 2.230 lits, sont en cours de construction à travers le territoire de la wilaya d’Ouargla qui englobe un parc hôtelier totalisant 1.775 lits répartis sur 29 structures implantées dans les trois grandes agglomérations urbaines d’Ouargla, Touggourt et Hassi-Messaoud, a-t-il précisé.

Devant générer, une fois opérationnelles, environ 3.000 emplois directs et indirects, ces structures, dont les chantiers sont à différents taux d’avancement, font partie d’une quarantaine d’investissements privés avalisés par le secteur du tourisme et de l’artisanat au titre de la concession foncière, a-t-il ajouté.

Parmi ces projets en cours de construction, figurent deux hôtels de haut standing implantés à Hassi Messaoud, quatre autres à Ouargla et un village touristique à Nezla (wilaya déléguée de Touggourt), dont les chantiers enregistrent un avancement notable.

La ville d'Ouargla englobe actuellement le plus grand nombre d’hôtels (22 hôtels), soit plus de 75% de la capacité hôtelière de la wilaya, suivie de Touggourt (4 hôtels), selon les données de la DTA.

En revanche, le pôle économique de Hassi-Messaoud, le plus grand champ pétrolier du pays, ne compte que trois hôtels d’une capacité globale de 213 lits, en plus de quelques établissements d’hébergement et de restauration de type Catering, non classés comme structures d’hébergement touristique, ajoute-t-on.

La formation dans les métiers de l’hôtellerie, une nécessité

Concernant l’accessibilité, la wilaya d’Ouargla, qui connaît une dynamique industrielle et commerciale, dispose d’un réseau routier composé essentiellement d’axes d’importance régionale et nationale, d’une ligne ferroviaire reliant Touggourt à Biskra, en plus de trois infrastructures aéroportuaires classées, à savoir les aéroports Krim Belkacem (Hassi-Messaoud), Ain El-Beida (Ouargla) et Sidi-Mahdi (Touggourt).

Dans le but de répondre aux besoins du marché de l’emploi en main d’oeuvre qualifiée, le directeur local du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, Ali Haouassi, a fait savoir que la formation dans les métiers de l’hôtellerie est considérée aujourd’hui comme une nécessité "majeure et cruciale" pour les jeunes de la wilaya.

Pour cela, le secteur s’emploie à encourager les jeunes à aller vers la formation dans ce domaine, par l’apprentissage en particulier, en tant que mode de formation moins couteux et adapté aux exigences des employeurs, a-t-il conclu.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

*