Reprise de la production au complexe sidérurgique d'El Hadjar

Publication: Mis à jour:
EL HADJAR
Archives
Imprimer

La production a repris, le 15 au soir, au complexe sidérurgique Sider El Hadjar, à travers ses différentes unités après l’arrêt du haut fourneau N2 à cause du problème du manque d’eau, a appris l'Agence de presse algérienne (APS) auprès de son directeur général, Chamsseddine Maâtallah.

L'opération d’arrêt sécurisé, techniquement appelée "descente de charge" a été effectuée le 06 septembre dernier après-midi au niveau du haut fourneau n2 du complexe sidérurgique Sider El Hadjar d’Annaba.

Cette opération a été décidée suite à la suspension du volume d’eau accordé au complexe et dont les besoins s’élèvent à 1.100 m3 d’eau brut par heure. La suspension de l'approvisionnement en question résulte de la crise d’eau que vit la wilaya d’Annaba, depuis le début de l’été.

Selon M. Maâtallah la chaîne de production a redémarrée de manière tout à fait normale par l’approvisionnement des aciéries à partir du haut fourneau N2, avec une capacité de production de 1500 tonnes par jour en produits ferreux et en acier éligibles à la commercialisation.

M. Maâtallah a, dans ce contexte, indiqué que la production quotidienne du complexe en produits de fer et acier est appelée à augmenter pour atteindre 2 000 tonnes par jour avant la fin du mois en cours.

A noter que le complexe sidérurgique Sider El Hadjar a cessé ses activités de production le 5 septembre dernier après l’arrêt du haut fourneau N2 pour cause de manque d’eau, indispensable au processus de production à raison de 1 600 m3 par jour.

La décision de reprise des opérations de production intervient consécutivement aux mesures prises pour faire face au manque d'eau dans la wilaya d’Annaba, qui ont permis de reprendre l’approvisionnement du complexe en quantités nécessaires pour relancer son activité productive.

Cette réserve devrait assurer les besoins du complexe pour une durée de 15 jours en cas de suspension de l’approvisionnement du volume d’eau quotidien nécessaire.

Le complexe sidérurgique d’El Hadjar emploie plus de 4 500 travailleurs et possède des capacités productives prévisionnelles pouvant atteindre 2 500 tonnes de produits ferreux et en acier éligibles à la commercialisation par jour.

Après exécution de la seconde étape du plan d’investissement, le complexe prévoit une production d’un (1) million de tonnes de produits en acier à commercialiser.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.