Quand Casa fait son show, retour sur une soirée au coeur de la mode

Publication: Mis à jour:
CASA FASHION SHOW
Philippe Doignon
Imprimer

ÉVÉNEMENT - Samedi 7 octobre, le Sofitel Casablanca Tour Blanche a vibré une nouvelle fois au rythme du Casa Fashion Show. Ce sont plus de 500 personnes qui ont répondu à l’invitation de Kenza Cheddadi, organisatrice de l'événement. Parmi eux, André Azoulay, conseiller du roi, l’ex Miss France Camille Cerf, la star de la télé réalité et mannequin tunisienne Leila Benkhalifa, l'actrice et mannequin française Sarah Marshall, le chanteur Abed Elamrani, le sculpteur Jamil Bennani, le mannequin et influenceur Julia Courtes... propulsant ainsi la ville de Casablanca au grade de capitale de la mode. Artistes de renom, marques prestigieuses et mannequins internationaux, mode, musique, strass, paillettes et glamour, retour sur le spectacle et les coulisses du Casa Fashion Show, comme si vous y étiez.

casa fashion show

Un événement haut en couleurs, où les catwalks prennent des allures de concerts privés, avec des défilés des collections Automne/Hiver 2017-2018, de grand noms de la mode tels que Marco Bologna, Pierre Balmain, Just Cavalli, Maje, Etro, Hôtel Particulier, Twin-Set Simona Barbieri ou encore Christophe Guillarmé, accompagnés par les notes musicales de Imany et Cris Cab.

Pour cette 11e édition, le Casa Fashion Show a mis l'Afrique à l'honneur à travers un décor aux apparences bestiales signé Olivier Canal Brunet et des chorégraphies inspirées, orchestrées par le célèbre Hakim Ghorab. L'organisatrice de l'événement souhaitait ainsi offrir une plateforme de qualités aux grandes marques internationales, afin de promouvoir un Maroc à la fois fier de ses racines africaines et profondément tourné vers l’avenir.

casa fashion show

Comme chaque édition, un talent créatif marocain a été mis à l'honneur. Cette année, c'est la créatrice de robes de soir et de caftans Sara Chraïbi, invitée d’honneur de l'événement, qui a présenté une collection de robes inspirées des parures Masaï, dans des lignes épurées et graphiques signature de la créatrice.

"Si je suis ici aujourd’hui, c’est pour venir voir l’admirable travail de Kenza Cheddadi. Elle a fait un travail remarquable en matière d’événement ici à Casablanca, au Maroc", affirme Sarah Marshall, mannequin et actrice, petite fille de l'actrice française et icône de mode Michèle Morgan interrogée par le HuffPost Maroc. Invitée à l'événement, Sarah Marshall est fascinée par les couleurs et la délicatesse de la mode marocaine. "C’est chargé de couleur, c’est très moderne, dynamique. On pourrais faire un parallèle avec Mademoiselle Chanel, qui trouvait cela renversant et scandaleux que les femmes montrent leurs genoux. Il a fallu attendre Karl Lagerfeld pour que la robe Chanel grimpe jusqu’aux mi-cuisses. On se souvient de ses mini-jupes sur Claudia Schiffer."

sarah marshall casa fashion show

"Je m’aperçois du combat des femmes au Maroc et dans beaucoup de pays voisins, et je trouve les femmes du Maroc remarquables, parce qu’elles ne lâchent pas et je pense qu’elles ont raison. Il y a aussi une certaine pudeur dans le vêtement, on devine les lignes mais il y a rien de provocant. Je suis heureuse de pouvoir vivre cette époque et être témoin de tous ces changements. Et c’est ce que je viens voir aujourd’hui. Car si je n’étais pas présente à l’époque de Gabrielle Chanel, ce combat est mené dans d’autre endroits du monde", poursuit Sarah Marshall.

imany cris cab casa fashion show

Invitée d’honneur de l'événement, la jeune chanteuse française Imany, considérée comme la nouvelle Tracy Chapman, nous a confié être très heureuse de venir au Maroc. "L’accueil y est toujours très chaleureux. J’aime jouer au Mawazine, j'ai déjà participé à deux éditions, le publique y est magnifique. Je suis allée à Essaouira aussi pour les vacances. J’aime beaucoup la culture ici, on en ressent la richesse, l'authenticité et l'ouverture aux autres, et c'est ce que l'on voit aujourd'hui". "L’événement gagnerait beaucoup à élargir son cadre pour accueillir plus de designers locaux. Il y a un grand nombre de créateurs talentueux, qu’ils soient d’origine marocaine, maghrébine ou africaine qui méritent d’avoir une belle plateforme aussi", ajoute la chanteuse. "Kenza et son équipe font un travail incroyable. Elle fait les choses bien et y met tout son cœur. À mon sens ça aurait d’avantage d’impact si elle l’ouvre à des créateurs qu’on n'a pas l’habitude de voir, surtout si c’est des créateur du continent. Je suis sûre qu’il y a d’énormes talents au Maroc et en Afrique auxquels il ne manque pas que des moyens financier, mais surtout de la visibilité", poursuit-elle.

casa fashion show

L'enfant terrible de la musique pop, petit protégé de Pharrell Williams, Cris Cab s'est dit "très heureux de participer à un événement de cet envergure au Maroc. Tout le monde içi fait un travail formidable pour faire de cet événement un vrai rendez-vous de la mode contemporaine". L'interprète de "Liar Liar" avoue admirer les efforts de Kenza Cheddadi et espère que l'événement continuera à se développer pour montrer le potentiel du pays.

C'est donc un carton plein pour cette nouvelle édition. Rendez-vous le 14 avril prochain pour un nouveau rendez-vous hautement glamour.

casa fashion show

LIRE AUSSI: