Cyril Hanouna accuse une chaine tunisienne de plagiat pour avoir repris le concept de "Touche pas à mon poste" (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
CYRIL HANOUNA
capture d'écran
Imprimer

Le plagiat de concepts d'émissions françaises serait-il devenu une tradition en Tunisie?

Jeudi, l'animateur franco-tunisien Cyril Hanouna, présentateur de l'émission "Touche pas à mon poste" sur C8, a épinglé la chaine Attessia TV et son "L'émission" présentée par Amine Gara pour avoir calqué le concept sans le prévenir. "On n’était pas du tout au courant. On a découvert ça", a-t-il indiqué avant de dévoiler les images.

La ressemblance est frappante. Que ce soit au niveau du générique, de l’allure du plateau ou même l’apparence physique de l’animateur, tous les codes du talk-show ont été reproduits jusqu'au moindre petit détail.

"C'est 'Touche pas à mon poste' avec le décor d' 'On n'est pas couché' ", a répliqué Cyril Hanouna en s'amusant. "Nos amis tunisiens se sont faits plaisir" a-t-il ajouté.

Pas une première

Ce n'est pas la première fois que le plagiat d'une émission en Tunisie fait le buzz.

Une situation similaire a fait couler beaucoup d'encre en janvier dernier. L'émission de Ala Chebbi "Ma binetna" (Entre nous) a été accusée de plagiat.

Le concept est une copie conforme de l’émission "Le Divan", diffusée sur France 3 et animée par Marc Olivier Fogiel, rapporte le site français OZAP. Selon la même source, El Hiwar Ettounsi a totalement plagié le concept, sans autorisation. Une plainte a été déposée et l'émission a été suspendue après deux mois de diffusion.

Reproduire les émissions n'est pourtant pas une exception tunisienne. On se souvient encore de l'animateur français Arthur, pointé du doigt fin 2010 par Craig Ferguson pour les nombreuses similarités entre son talk show et "Ce soir avec Arthur", qui à son tour a été reprise par "Labess" de Naoufel Ouertani.

Même l'émission "Touche pas à mon poste" a été épinglée par Conan O'Brien pour avoir reproduit l'une des pastilles de son émission.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.