Où en est la Tunisie en matière de liberté économique? Ce rapport vous le dit

Publication: Mis à jour:
ECONOMY TUNISIA
Tunisian flag with lot of coins isolated on black background | Golden_Brown via Getty Images
Imprimer

L'institut Fraser a publié son indice de liberté économique (Economic Freedom of the World) qui mesure la capacité d'un pays à protéger la liberté économique, en évaluant les mécanismes mis en place par le gouvernement afin de garantir la liberté économique des investisseurs, locaux ou étrangers.

Dans l'édition 2017 de ce rapport établi par la Fraser Institute, la Tunisie obtient la note de 6,32/10 et occupe la 117e place sur 159 pays étudiés.

La Tunisie n'a pratiquement pas cessé de régresser en matière de liberté économique depuis l'année 2009. En effet, excepté pour l'année 2014, elle est passée d'un score global de 6,71 en 2009 à 6,32 en 2015. Selon le rapport, les plus hauts scores ont été enregistrés entre 2006 (l'année du score le plus élevé, 6,76) et 2009.

Bien que l’ingérence du gouvernement dans le contrôle des activités économiques privées ait nettement reculé depuis la révolution, la Tunisie n'a toutefois pas réalisé une amélioration dans la liberté économique, et pour cause, selon le rapport, le système judiciaire lui, dont la liberté économique est totalement tributaire, n'a fait que se dégrader depuis l'année 2010, passant ainsi de 6,12 en 2009 à 5/10 en 2013, et 5,28 en 2015. Selon un rapport sur la corruption établi par GAN Integrity, le système judiciaire tunisien serait principalement critiqué pour son manque d'indépendance et donc d'impartialité. Les poursuites y seraient souvent laxistes et la corruption en serait la principale cause. Selon le même rapport, les entreprises payent souvent pour pouvoir obtenir gain de cause.

Du côté de la politique monétaire, la Tunisie reste pénalisée par l'absence de liberté de possession de compte bancaire en devises, qui pénalise à son tour la liberté économique de façon plus générale. Le rapport prend également en compte l'augmentation de l'inflation causée par une augmentation de la masse monétaire.

Selon le rapport, la liberté du commerce international s'est remarquablement améliorée ces dernières années en Tunisie, passant d'un score de 6,2/10 en 2009 à 7,34/10 en 2014.

Le 4ème et dernier facteur que le rapport étudie est la réglementation. La Tunisie recule à ce niveau passant de 6,36/10 en 2009 à 6,37 en 2015. Ce facteur évalue à quel point les réglementations et le contrôle limitent l'accès aux marchés et interfèrent avec la liberté d'échange. Ainsi, les pays qui par exemple utilisent le système bancaire privé pour attribuer des crédits aux investisseurs privés et dans lesquels le contrôle des taux d'intérêt est moindre, obtiennent de meilleurs scores. Dans le même contexte, selon le rapport de GAN Integrity, Les procédures administratives sont relativement lourdes en Tunisie. Ainsi, près de 10% des entreprises se voient obligées de payer en échange d'un permis de construction. Les investisseurs étrangers ont rapporté qu'il font face à un lourd processus au moment de l'acquisition de terrains.

Méthodologie

Le rapport sur les libertés économique étudie 5 paramètres clés pour chaque pays, à savoir le poids de l'ingérence gouvernementale dans l'activité économique privée, la monnaie saine (masse monétaire, inflation, liberté de posséder un compte en devises), le système judiciaire (impartialité, protection du droit de propriété, fiabilité de la police, intégrité de la justice, indépendance de la justice), la liberté du commerce international (barrières à l'entrée, taux de change au marché noir des devises, etc..), ainsi que les réglementations et le contrôle (système bancaire, procédures administratives, etc..).

Sur le plan Nord-Africain, la Tunisie occupe la première place loin devant l'Algérie (6,08/10), le Maroc (5,24/10) ou encore l'Égypte (4,96/10).

Hong-Kong, le Singapour et la Nouvelle-Zélande arrivent premier sur le plan mondial avec des scores respectifs de 9,05, 8,86 et 8,44/10.

La Birmanie, l'Angola et le Zimbabwe occupent les dernières positions avec des scores de moins de 4/10.

Lire aussi:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.