La Tunisie célèbre la journée internationale de la femme rurale. Quels enjeux?

Publication: Mis à jour:
WOMEN TUNISIA
Women harvest green peas in a field near El Kef, Tunisia April 14, 2016. REUTERS/Zohra Bensemra | Zohra Bensemra / Reuters
Imprimer

La Tunisie célèbre la journée internationale de la femme rurale qui coïncide avec le 15 octobre de chaque année sous le signe “Autonomisation des femmes et des jeunes filles en milieu rural : un moyen pour réaliser un développement juste et durable”.

Le ministère de la femme, de la famille et de l’enfance a souligné, à cette occasion, que la célébration de cette journée constitue une occasion pour mettre en valeur le rôle des femmes rurales dans la réalisation du développement global et constitue une occasion pour unifier davantage les efforts en vue d’autonomiser les femmes et les jeunes filles en milieu rural et de promouvoir leur situation.

Les femmes rurales représentent, selon la même source, 32,4% de l’ensemble des femmes en Tunisie et 50,4% de la population en milieu rural.

Le ministère affirme qu’elles jouent un rôle essentiel dans le progrès économique et contribuent à réaliser un développement juste et durable, précisant à cet égard, que Les femmes rurales représentent le pilier sur lequel repose la main-d’œuvre agricole, indiquant que ce secteur emploie 500 mille femmes, soit 43% des femmes actives en milieu rural.

Le ministère de la femme, de la famille et de l’enfance a élaboré une stratégie nationale pour l’autonomisation socio-économique des femmes et jeunes filles rurales au cours de la période 2017/2020.

Le ministère de la femme organise le 16 octobre 2017 une cérémonie de remise du prix national du meilleur programme, projet ou initiative visant à promouvoir la femme rurale.

Par ailleurs, une conférence nationale sera organisée les 31 octobre et 1er novembre 2017 pour faire connaître la stratégie nationale relative à l’autonomisation socioéconomique des femmes et jeunes filles rurales.

Inégalités

Une étude a montré que les femmes tunisiennes sont sous-rémunérées par rapport aux hommes, précisément d'environ 14,6% de moins que les hommes.

Cette inégalité est encore plus frappante dans le milieu rural. Une étude de l'Union générale des travailleurs Tunisiens (UGTT) dévoile que les femmes dans le milieu rural gagneraient parfois jusqu’à deux fois moins que les hommes pour le même travail.

Close
Les femmes tunisiennes en chiffres
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

LIRE AUSSI:Inégalité: Les femmes tunisiennes moins rémunérées par rapport aux hommes

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.