Nicolas Cage ne savait pas qu'il était sur l'emballage de bâtonnets de fromage japonais

Publication: Mis à jour:
NICOLAS CAGE
Army of one/Japan
Imprimer

CINÉMA - Si vous êtes actuellement au Japon, vous avez de fortes chances de trouver des petits bâtonnets au fromage à l'emballage unique en son genre. Un emballage avec Nicolas Cage en égérie.

À l'origine de cette alliance totalement insolite, la promotion du film "Army of One" réalisé par Larry Charles et en partie tourné au Maroc. Mais il y a un hic. Selon The Wrap, le principal intéressé n'était pas au courant.

Un gros malentendu

En 2016, Nicolas Cage incarnait au cinéma Gary Faulkner -qui a réellement existé-, un quinquagénaire américain parti seul à la recherche d'Oussama Ben Laden. Sorti il y a maintenant plus d'un an outre-Atlantique, le film ne fait son arrivée dans les salles japonaises que le vendredi 13 octobre dernier.

cage army of one

Soucieux de trouver un moyen original de promouvoir "Army of One" au Japon, FilmNation International pensait avoir trouvé une bonne idée: afficher le visage de Nicolas Cage sur l'emballage de ces snacks dont tout le monde raffole au Japon.

Mais FilmNation International a oublié de prévenir l'acteur. Nicolas Cage n'a jamais autorisé à ce que son visage soit utilisé dans de telles circonstances.

Dans un communiqué de presse, FilmNation International a annoncé le jour de la sortie du film au Japon:

"Monsieur Cage n'avait aucune connaissance préalable du fait que le produit était en train d'être créé. Par ailleurs, il n'a jamais accordé la permission d'utiliser sa ressemblance de cette façon. Les bâtonnets ont été créés pour la sortie japonaise de "My Target, Ben Laden" -sorti sous le nom d'Army of One aux États-Unis-. Ils étaient limités en nombre et purement destinés à être des articles promotionnels qui seraient fournis à ceux qui avaient acheté leur ticket pour voir le film.

Nicolas Cage n'a pas réagi publiquement à cette erreur. FilmNation International conclut son communiqué par des excuses adressées à l'acteur hollywoodien:

"Toutes les personnes responsables de la création et de l'annonce de ce produit promotionnel présentent leurs excuses sincères. Nous nous excusons d'avoir représenté Monsieur Cage de cette manière ainsi que pour tout préjudice qui aurait été causé, à lui, ainsi qu'à son image."

LIRE AUSSI: