Le plaidoyer de Michael Moore pour "un monde sans Harveys"

Publication: Mis à jour:
MICHAEL MOORE
Shannon Stapleton / Reuters
Imprimer

HARVEY WEINSTEIN - Le torrent de réactions continue. Michael Moore, célèbre réalisateur de documentaires américains, connu pour ses prises de positions tranchées, s'est attaqué à Harvey Weinstein et aux prédateurs sexuels dans une lettre ouverte, publiée sur Facebook ce vendredi 13 octobre.

Intitulée "Profitons de ce moment pour créer un monde sans Harveys", Michael Moore établit d'abord un constat sur les violences sexuelles faites aux femmes: "Pourquoi vivons-nous dans une société où les hommes n'interviennent pas lorsqu'ils sont témoins de mauvais traitements faits aux femmes? Je suis intervenu plus d'une fois, et j'ai déjà renvoyé un homme qui harcelait sexuellement des femmes". Le réalisateur en profite pour rappeler qu'il a été "le seul à avoir intenté un procès à Weinstein (parce qu'il est un voleur, ce qui est une autre caractéristique de son côté sociopathe)".

Il écrit ensuite: "Tous autant que nous sommes (les hommes) devons endosser la responsabilité d'approuver l'existence d'une société dans laquelle les femmes ne se sentent pas en sécurité. Une société dans laquelle, quand elles sont agressées, elles ne peuvent pas raconter leur histoire sans peur d'être punies ni honte".

Dans cette lettre ouverte, il demande de "profiter de ce moment pour arrêter les agressions et abus de femmes dans notre industrie. Faisons de cette affaire un appel aux hommes pour qu'ils s'érigent contre les autres hommes qui perpétuent ce comportement criminel, pour qu'ils les nomment et les fassent taire. Nous pouvons le faire. Tout ce que cela requiert est de la volonté, et la décision de dire "trop c'est trop!".

Michael Moore s'adresse ensuite à plusieurs interlocuteurs: les agresseurs qui se reconnaissent ("vous savez qui vous êtes, et tous vos employés, passés et présents, savent qui vous êtes. (...) Vous avez deux options: démissionner ou faire face à une armée d'hommes et de femmes qui feront tout pour vous enlever votre pouvoir"), ceux qui ignorent les avertissements ("vous serez dénoncés, humiliés publiquement et, je l'espère, viré. Evitez ce sort cruel en vous retirant maintenant"), mais également aux hommes qui soutiennent les femmes dans ce combat ("C'est votre moment! (...) Si vous voyez quelque chose, vous devez le dire"), et enfin les directeurs des studios d'Hollywood. Le réalisateur leur demande de mettre en place la parité hommes/femmes.

Cette lettre ouverte a été partagée près de 1000 fois, et likée par plus de 4000 internautes.

LIRE AUSSI: