"Mahdia improvise": Des artistes investissent les lieux pour des spectacles spontanés du 13 au 15 octobre

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Partant de l’idée que l’improvisation est un processus de création spontanée, le festival "Mahdia improvise" est l'occasion pour les artistes d’improviser autour du corps, de la danse, de la voix, du son et de la musique. L’idée est de construire ensemble un spectacle, brique par brique, avec pour seuls matériaux leurs émotions, leurs imaginaires et leurs cultures.

Au programme figurent notamment des ateliers de développement personnel par l’improvisation, l’improvisation théâtrale, une discipline peu connue en Tunisie, et ce dans les écoles, collèges, lycées et universités et à la maison de la culture à Mahdia.

Des artistes de Tunisie et d’ailleurs se rassemblent en groupes et investissent les lieux à Mahdia et proposent au public de vivre un florilège de spectacles spontanés afin de découvrir la diversité et l’énergie créative de l’improvisation.

La première édition de 2016, ayant connu un franc succès, a poussé les organisateurs à renouveler cette expérience. Cette nouvelle édition, qui se passe du 13 au 15 octobre, se veut l’occasion d’apporter une effervescence artistique exceptionnelle et d’instaurer un dialogue sincère et constructif afin de mener de vrais projets pour une société civile libre et tolérante, lit-on dans le dossier de presse.

L’objectif ultime étant de faire de ce festival un rendez-vous annuel et une invitation renouvelée, propice à l’échange et au partage en testant des formes artistiques nouvelles.

“Mahdia improvise” est né en octobre 2015, suite à l'organisation d'un spectacle et d'un stage d’improvisation théâtrale, avec la collaboration de Replikatou, l’association parisienne d’improvisation théâtrale, l’association locale “Pensée nationale libre”, la délégation régionale des affaires culturelles et la maison de la culture de Mahdia.

Selon les organisateurs, cette manifestation constitue également une belle occasion de promouvoir l’image d’une société qui encourage l’intégration sociale et le dynamisme de sa créativité culturelle.

L’événement se déroule au siège de l’association de sauvegarde de la médina, à l’ancienne église de Mahdia, la place du Caire et à la maison de la culture, où des artistes (danseurs, poètes, peintres, musiciens, comédiens, se rencontrent et échangent leurs expériences et idées à travers la stimulation de la création et en provoquant de nouvelles occasions de production et de diffusion. Il s’agit en outre d’encourager les jeunes de Mahdia à s’adonner aux activités culturelles et artistiques.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.