Les responsables du football estiment que "Madjer est capable de diriger la sélection"

Publication: Mis à jour:
RABAH MADJER
MONACO - OCTOBER 09: Rabah Madjer attend the Golden Foot awards previews on October 9, 2011 in Monaco, Monaco. (Photo by Marco Luzzani/Getty Images for Golden Foot) | Marco Luzzani via Getty Images
Imprimer

Le vice-président de la Fédération algérienne de football (FAF) Bachir Ould Zmirli a annoncé vendredi l'éventualité de confier la sélection nationale à l'ancien joueur vedette des Verts Rabah Madjer, en remplacement de l'Espagnol Lucas Alcaraz, dont le départ s'est fait à l'amiable après six mois de collaboration.

"Effectivement, Rabah Madjer fait partie de techniciens susceptibles de diriger la barre technique de l'équipe nationale. C'est un entraineur capable de mener la sélection grâce à son vécu en tant que joueur puis entraineur. Nous avons également songé aux services de Djamel Belmadi. Je pense qu'il est temps de privilégier la piste locale", a affirmé le N.2 de la FAF à la radio nationale.

L'instance fédérale a décidé mardi dernier de se séparer d'Alcaraz, arrivé en remplacement du Belge Georges Leekens. Le technicien andalou a fait les frais du visage terne des Verts, éliminés sans gloire lors des qualifications de la Coupe du monde 2018, dont la phase finale aura lieu en Russie.

Pourtant, la FAF, lors de la dernière réunion de son bureau fédéral tenue le dimanche 24 septembre, avait renouvelé sa confiance au staff technique de la sélection sous la conduite d'Alcaraz au moins jusqu'à la fin de la campagne des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 prévue en novembre prochain.

"Nous avons écarté l'idée de désigner un staff technique intérimaire juste pour diriger le prochain match face au Nigeria le 10 novembre. Le prochain sélectionneur sera désigné la semaine prochaine avec en ligne de mire la préparation de ce dernier match des qualifications du mondial", a ajouté Ould Zmirli, également en charge du comité de suivi de la sélection nationale.

Rabah Majder (58 ans), ancien joueur de l'équipe nationale (86 sélections) compte deux passages sur le banc des Verts en 1999 puis entre 2001 et 2002, dirigeant notamment les Verts lors de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2002 disputée au Mali.

L'ancien joueur du NA Hussein-Dey (Ligue 1/Algérie) et du FC Porto (Div.1/ Portugal) a dirigé l'Algérie à 9 reprises avec un bilan de 2 victoires, 3 nuls, et 4 défaites.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.