L'acteur Terry Crews révèle avoir subi une agression sexuelle d'un ponte de Hollywood

Publication: Mis à jour:
TERRY CREWS
Actor Terry Crews arrives at the 5th Annual Critics' Choice Television Awards in Beverly Hills, California May 31, 2015. REUTERS/Danny Moloshok | Danny Moloshok / Reuters
Imprimer

PEOPLE - Terry Crews a brisé la glace sur Twitter. Dans le contexte des récentes accusations de harcèlement sexuel, d'agressions et de viol dont fait l'objet le producteur hollywoodien Harvey Weinstein, l'acteur et ex-footballeur américain a décidé de parler à son tour.

Mardi 10 octobre, la star de la série "Brooklyn Nine-Nine" (vu aussi dans la trilogie "Expendables") s'est lancé dans une série de tweets dans le but de raconter l'agression sexuelle qu'il a lui même subi. Il affirme même que cette agression a été perpétrée par "ponte de l'industrie hollywoodienne".

"Tout ce qui se passe autour de Harvey Weinstein me donne des symptômes post-traumatiques. Pourquoi? Parce que ce genre de choses est aussi arrivé à MOI."

Dans les tweets suivants, Terry Crews explique qu'en 2016, il était avec sa femme, dans une fête privée hollywoodienne. Une soirée durant laquelle un producteur "de haut niveau" est arrivé face à lui et lui a attrapé les parties génitales. S'en suit un moment de flottement où Crews et sa femme sont stupéfaits par ce qu'ils viennent de vivre.

"J'ai compris pourquoi beaucoup de femmes laissaient passer ce genre de geste"

La réaction de l'acteur à ce geste totalement déplacé aurait pu être violente et la situation aurait pu rapidement dégénérer. Mais Terry Crews explique qu'il a alors pensé à ce qui se produirait.

"J'étais sur le point de lui mettre une raclée et à ce moment là, j'ai réfléchi à comment les invités allaient percevoir ma réaction."

"Un homme noir de 110 kilos écrase un ponte de l'industrie hollywoodienne" ferait la Une du lendemain."

Après cette soirée tristement mémorable, le producteur en question a appelé Terry Crews. Un coup de fil durant lequel il s'est excusé sans pour autant s'expliquer sur ce geste totalement inapproprié.

Dans son tweet suivant, Crews explique ne pas avoir souhaité poursuivre son agresseur par peur d'être "ostracisé". Précisant que "évidemment, le prédateur était puissant et très influent".

C'est à ce moment-là que l'acteur américain s'est rendu compte à quel point il était difficile de briser le silence dans ce genre de situation.

"Je l'ai laissé filer. Et je comprends maintenant pourquoi tant de femmes victimes d'agressions sexuelles n'osent pas en parler."

"Qui va te croire? (peu de gens) Quelles seront les répercussions? (beaucoup) Veux-tu travailler à nouveau ? (oui) Es-tu prêt à être ostracisé? (non)"

Terry Crews conclut cette série de tweets par un message positif, espérant que ses révélations encourageront des victimes d'agressions à parler à leur tour.

LIRE AUSSI: