Le groupe Fnaïre lance une association pour la culture et le développement social

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Facebook/Fnaire
Imprimer

ASSOCIATION - De la musique à l'associatif, il n'a qu'un pas. Le groupe de hip-hop marocain "Fnaïre" a annoncé, mercredi soir à Casablanca, la création d'une association éponyme pour la promotion de l’art, de la culture et du développement social.

Au cours d'une conférence de presse, les membres du groupe ont expliqué que l’association Fnaïre vise à sensibiliser les jeunes à l'importance du savoir, de la connaissance et souhaite contribuer à améliorer l’enseignement à l’échelle nationale.

L'enseignement, premier champ d’action de l’association

"Solidarité et partage sont les maîtres mots de cette nouvelle structure", ont souligné les trois chanteurs du groupe, Mohsen Taizhav, Khalifa Mennani, et Achraf Aarab, précisant que le secteur de l’enseignement constitue le premier champ d’action de l’association "Fnaire".

Après 17 années de carrière, le groupe a décidé de se lancer dans un nouveau défi en créant cette association, ajoutant que pour les activités à venir, l’association "reste attentive à toute proposition permettant de renforcer ses actions".

Une bourse offerte à 12 étudiants

Ils ont, par ailleurs, indiqué que l’association vient de signer une convention cadre de partenariat avec HEM Business School, pour faire bénéficier à 12 étudiants d’une bourse octroyée par l’association couvrant cinq ans d’étude.

Les candidats à travers le Maroc souhaitant bénéficier de cette initiative sont invités à remplir un formulaire en se rendant sur le site web de l'association.

Une commission statuera alors sur la recevabilité des candidatures, en se basant sur la moyenne générale obtenue au baccalauréat mais aussi sur la situation financière du tuteur.

Formé en 2001, le groupe originaire de Marrakech compte plusieurs albums à succès, dont "Lafthouh" (2004), qui comprend des morceaux combinant chansons traditionnelles et rap occidental, tels que "Bahjawy", "Tonea Biladi", et l'album "Yad El Henna" (2007).

L'an dernier, le groupe s'était engagé en faveur de l'environnement avec leur chanson "Al Amir Nadif". Une chanson qu'ils avait interprétée à la COP22 devant, notamment, le roi Mohammed VI et l'ancien Secrétaire général de l'ONU, Ban-Ki Moon.

LIRE AUSSI: