Ces femmes du monde arabe présentes parmi plus de 2000 participantes au Women's Forum à Paris

Publication: Mis à jour:
D
Women's Forum/Facebook
Imprimer

Elles sont Syriennes, Libanaises, Marocaines, Saoudiennes, Soudanaises, Tunisiennes, et tant d'autres issues du monde arabe et de l'Afrique à avoir été présentes au Women's Forum à Paris qui a eu lieu le 5 et 6 octobre sous la direction de Chiara Corazza. Plus de 2000 participantes unies par leur volonté de faire bouger les choses dans leurs pays respectifs, faire connaitre leurs parcours et sceller des liens avec d'autres femmes venues d'autres pays, d'autres cultures.

Le Women's Forum a été également une occasion pour faire rencontrer des femmes issues du monde arabes. Ces rencontres ont été, entre autres, portées sur la situation des femmes de la région, entre avancées et régressions.

Rencontrées par le HuffPost Tunisie, elles insistent sur l'importance des rencontres établies à cette occasion. Olfa Zorgati, une femme d'affaires tunisienne assiste pour la deuxième fois au Women's Forum et elle dit vouloir ne jamais rater cet évènement. "C'est une opportunité formidable pour tisser des liens avec d'autres femmes, s'enrichir de leurs expériences. Par exemple, en écoutant une intervenante, j'ai eu une idée pour mon entreprise", a-t-elle affirmé.

L'entrepreneur tunisienne insiste sur l'intérêt de nouer des liens avec des femmes françaises qui sont présentes "surtout qu'elles ont montré leur volonté d'aider", a-t-elle renchéri.

Et d'ajouter: "J'ai eu aussi l'occasion de voir et de lancer des projets avec des femmes tunisiennes aussi. La proximité que nous offre le Women's Forum est nécessaire pour parler à de potentiels partenaires directement et longuement et établir ainsi des liens de confiance", a expliqué Olfa Zorgati.

Autre femme d'affaires présente au Women's Forum, Hnia Cheikh Lahlou. Dirigeant une entreprise de digital, cette marocaine de 28 ans, tend à élargir son panel de connaissances. Ayant vécu en France pendant des années, elle est revenue au Maroc pour créer son projet et le succès a vite été au rendez-vous avec des clients multiples dont des firmes internationales. Mais ses efforts pour pérenniser son ascension sont constants. "Je viens au Women's Forum pour rencontrer d'autres personnes, m'enrichir et m'inspirer d'elles", a-t-elle déclaré au HuffPost Tunisie.

Et d'ajouter: "Je suis aussi l'ambassadrice de mon pays. C'est très important que les Marocaines soient représentées ici, cela signifie que les femmes de mon pays agissent, entreprennent et c'est un signal fort pour les autres jeunes marocaines pour les encourager à entreprendre", souligne-t-elle.

d

LIRE AUSSi:Donia Kaouach, cette Tunisienne qui fait rayonner les femmes tunisiennes en France

Les affaires mais pas que...

Outre les femmes d'affaires, d'autres figures représentant la scène politique, médiatique et culturelle ont été conviées au Women's Forum. Des séances ont ainsi été dédiées aux parcours de ces femmes. Un hommage à la célèbre féministe française, la défunte Simoine Veil a été organisé en présence de la journaliste française Anne Sinclair.

L'ossature du Women's Forum est que le rayonnement des femmes est dû aux combats menés par d'autres femmes avant elles, que la lutte pour arracher sa place doit continuer partout dans le monde où les femmes sont discriminées. Cette lutte doit être sur tous les fronts, tant au niveau économique, politique, que culturelle.

Pour parler de l'expérience des femmes tunisiennes dans l'engagement civique et politique, l'activiste tunisienne Amira Yahyaoui a tenu un discours sur l'importance des médias sociaux dans les chamboulements politiques de la Tunisie et dans la promotion de l'intérêt à la chose publique.

d

d

Pour Amira Yahyaoui, il est important pour elle de participer au Women's Forum parce que "c'est le seul forum au monde où des femmes sont autant présentes. Elles sont fières d'être des femmes car elles ne font pas semblant d'être des hommes", a-t-elle affirmé au HuffPost Tunisie. Et d'ajouter: "C'est enrichissant de croiser nos expériences, d'en tirer des leçons et de s'inspirer mutuellement", a révélé l'activiste tunisienne.

LIRE AUSSI:
Pour la directrice du Women's Forum Chiara Corazza, "les femmes maghrébines sont inspirantes" (INTERVIEW)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.