Le Maroc rejette le processus unilatéral d'indépendance de la Catalogne

Publication: Mis à jour:
CATALONIA
A Catalan separatist flag with a black ribbon hangs from a balcony in Barcelona, Spain, October 11, 2017. REUTERS/Susana Vera TPX IMAGES OF THE DAY | Susana Vera / Reuters
Imprimer

ESPAGNE - Alors que la crise institutionnelle continue en Espagne, le Maroc s'exprime enfin sur sa position face aux volontés indépendantistes de la Catalogne.

Dans un communiqué relayé par la MAP, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI) affirme que "le royaume du Maroc, fidèle comme il l’a toujours été au respect des principes du droit international, rejette le processus unilatéral d’indépendance de la Catalogne, et exprime son attachement à la souveraineté, à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale du royaume d’Espagne".

"La décision unilatérale, annoncée hier, irresponsable et non viable, est porteuse d’instabilité et de division non seulement en Espagne, mais dans tout son voisinage européen", déclare la même source.

Le ministère assure également que "le royaume du Maroc est confiant en la capacité du gouvernement espagnol, à gérer avec sagesse cette situation en vue de préserver l’ordre constitutionnel et d’agir dans l’intérêt suprême de la nation espagnole et du continent européen. De ce fait, le royaume du Maroc ne reconnait pas ce processus unilatéral qui va à l’encontre de la légalité internationale."

Mardi soir, le président de la Catalogne Carles Puigdemont a soufflé le chaud et le froid pendant ce qui était censé être la déclaration d'indépendance de la région. Ce dernier a indiqué qu’il "assume le mandat du peuple pour faire de la Catalogne un État indépendant sous forme de république", mais a proposé par la suite au parlement régional de suspendre les effets de la "déclaration d’indépendance" pour ouvrir la voie au dialogue.

LIRE AUSSI: