Eminem incendie Trump dans un freestyle

Publication: Mis à jour:
EMINEM
BET NETWORK
Imprimer

CULTURE - Eminem frappe un grand coup. Alors que "Slim Shady" a récemment annoncé avoir fini son prochain album, le célèbre rappeur américain vient de sortir le clip d'un freestyle intitulé "The Storm".

Un freestyle dans lequel sa principale victime n'est autre que Donald Trump.

Durant quatre minutes, le rappeur de Detroit s'en prend au président des États-Unis et à ses militants. Réalisé en marge de la cérémonie des "BET Hip-hop Awards 2017" le 6 octobre dernier, le clip a été mis en ligne le 10 octobre.

Depuis sa mise en ligne, le freestyle a déjà été visionné plus de 5 millions de fois sur les différentes plateformes.

Dans son texte, Eminem décrit Donald Trump comme un "kamikaze qui va probablement causer un holocauste nucléaire". À l'image, il semble excessivement nerveux, comme habité par son texte, voulant en découdre.

N'hésitant pas à évoquer les question qui fâchent, Eminem lance dans son freestyle que le racisme est la seule chose dans laquelle Donald Trump "excelle", n'hésitant pas à comparer le président des États-Unis à un "papy raciste de 94 ans".


Des réactions en chaîne

Sur les réseaux sociaux, les réactions s'enchaînent depuis la mise en ligne du clip. En à peine 24 heures, beaucoup de célébrités ont apporté leur soutien à Eminem.

Ce message de soutien est sans doute l'un des plus symboliques. Colin Kaepernick est le joueur de football américain qui est à l'origine des agenouillements durant l'hymne national américain. Pour rappel, Donald Trump l'avait insulté de "fils de pute".

Dans le clip, Eminem dit à ce sujet: "Quand il s'attaque à la NFL, on se concentre là dessus au lieu de parler de Porto Rico ou d'une réforme des armes dans le Nevada."

Des faits d'actualités qui montrent bien que le texte a été écrit très récemment.

Slim shady 🔌👊🏾👊🏾👊🏾

Une publication partagée par snoopdogg (@snoopdogg) le

"Protégez Eminem à tout prix"

Pour le rappeur T-Pain, il semblerait donc que Eminem se soit mis en danger avec ce texte incendiaire.

Pas de quoi inquiéter "The Slim Shady" qui provoquait déjà Trump avant même qu'il ne soit élu président.

LIRE AUSSI: