Slim Riahi condamné à 5 ans de prison pour l'affaire des chèques sans provision

Publication: Mis à jour:
SLIM RIAHI
In September 29th, 2014: the president of the free patriotic Union ( UPL) and his candidate for the presidential election, Slim Riahi, presented the lists of his party for the next general election as well as its election platform. (Photo by Nicolas Fauqu��/Corbis via Getty Images) | Nicolas Fauqué via Getty Images
Imprimer

Le président de l'Union Patriotique Libre et du Club africain Slim Riahi a été condamné lundi à 5 ans de prison ont affirmé plusieurs sources médiatiques.

Le Tribunal de première instance de Tunis a prononcé cette sentence dans le cadre du non paiement des intérêts et d'une amende dans le cadre d'une affaire de chèques sans provision au cours de laquelle il avait écopé de 25 ans de prison dans un premier temps, qui s'est transformée en 5 ans dans un deuxième temps.

Au mois d'août dernier, 5 avis de recherche avaient été émis à son encontre pour émission de chèques sans provision.

Selon Yosra Mili, membre du bureau politique à l'Union patriotique libre, cette sentence est "un show" qui n'a "aucun effet immédiat" et puisque Slim Riahi va faire appel qui est suspensif selon elle.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.