Jean Rochefort est mort: Décès de l'acteur à 87 ans

Publication: Mis à jour:
JEAN ROCHEFORT
Eric Gaillard / Reuters
Imprimer

CINEMA - C'est une forte personnalité du monde du cinéma qui disparaît. Le comédien Jean Rochefort est mort dans la nuit de dimanche à ce lundi, à l'âge de 87 ans, a annoncé sa fille Clémence à l'AFP.

L'acteur, qui avait été hospitalisé en août dernier, est mort dans un hôpital parisien.

Né le 29 avril 1930 à Paris, Jean Rochefort restera l'un des acteurs les plus populaires du cinéma français. Il débute sa carrière avec la "bande du Conservatoire" national supérieur d'art dramatique à Paris, dans les années 1950, composée de ses amis Jean-Pierre Marielle, Claude Rich, Jean-Paul Belmondo ou encore Annie Girardot. Immédiatement reconnaissable à sa voix chaude et ses belles moustaches, Jean Rochefort a tourné près de 150 films, aussi bien de cinéma d'auteur que populaire.

Parmi ses illustres films, devenus des classiques du cinéma français, figurent "Un éléphant ça trompe énormément", "Le Crabe-tambour", "Ridicule", "Le grand blond avec une chaussure noire" ou encore "Le Mari de la coiffeuse". Libertin cynique dans "Que la fête commence" de Bertrand Tavernier, il incarne un flegmatique valet anglais dans "Les tribulations d'un chinois en Chine" de Philippe de Broca ou un personnage poignant d'animateur radio solitaire dans "Tandem" de Patrice Leconte.

Récompensé par trois Césars

Amoureux des chevaux, Jean Rochefort savait rester discret quant à sa vie privée. Père de six enfants, il avait été marié pendant 20 ans à Alexandra Moscwa, avant de partager pendant sept ans la vie de la réalisatrice Nicole Garcia. Il s'est ensuite remarié avec l'architecte Françoise Vidal, avec qui il partageait sa passion de l'équitation. Fervent défenseur de la cause animale, il était aussi membre du comité d'honneur de l'Alliance Anti-corrida.

"Je tenais à vous dire que je partage votre combat et que je suis à 100 % avec vous. La corrida n'est en rien un combat d'égal à égal: le taureau se bat contre le chiffon rouge pendant que le torero, lui, combat l'animal", écrivait-il dans une lettre rendue publique.

"J'ai vécu la vie dont je rêvais", confiait-il en 2014 à Laurent Delahousse, qui lui consacrait un numéro d'"Un jour, un destin". Sa longue carrière a été couronnée de trois Césars, pour ses rôles dans "Que la fête commence" en 1976, "Le Crabe-Tambour" en 1978, et un César d'honneur en 1999.

En 2015, la prestation de Jean Rochefort avait été remarquée dans la série "Le Boloss des Belles Lettres", dans laquelle il proposait une relecture malicieuse et moderne des classiques de la littérature. Cette même année, il tourne dans son dernier film, "Floride", de Philippe Le Guay avec Sandrine Kiberlain.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.