Tunisie - Affaire du bisou: Les médias internationaux en parlent, l'ambassadeur de France en Tunisie réagit

Publication: Mis à jour:
KISS
George Marks via Getty Images
Imprimer

L'affaire du bisou fait grand bruit en Tunisie. Prenant une dimension internationale, l'affaire est reprise dans de nombreux médias internationaux.

"Tunisie : «l'affaire du bisou», ou le baiser qui mène droit en prison" titre dimanche Libération qui revient sur l'affaire.

"Les Tunisiens ont déjà rebaptisé l’histoire en «affaire du bisou». Le député indépendant Raouf el May a publié sur les réseaux sociaux, vendredi, une photo de lui embrassant sa femme avec ce commentaire : "Dans quel commissariat me rendre pour aller en prison ?' " indique Libération

Idem du côté du média Russe RT (anciennement Russia Today) qui revient sur "l'affaire du bisou" dans un article intitulé: "Tunisie: un député se montre embrassant sa femme pour protester contre l'incarcération d'un couple" en référence à la publication sur le réseau social Facebook d'une photo de député Abderaouf El May.

Depuis sur les réseaux sociaux tunisiens, plusieurs internautes partagent des photos de personnes en train de s'embrasser en soutien au couple jugé mercredi.

Une pétition a même vu le jour sur le réseau change.org appelant à la libération du jeune couple.

L'ambassadeur de France en Tunisie a reçu la mère et l'avocat de Nessim Ouadi

L'ambassadeur de France en Tunisie Olivier Poivre d'Arvor a lui même réagi dimanche en accueillant la maman de Nessim Ouadi et son avocat Ghazi Mrabet.

Dans une publication publiée sur le réseau social Facebook, Olivier Poivre d'Arvor a indiqué "faire confiance en la justice tunisienne pour trouver une issue heureuse à l'occasion de leur procès en appel".

Mercredi 4 octobre, Nessim Ouadi et son amie ont été condamné respectivement à 4 mois et demi et 3 mois de prison pour plusieurs chefs d'inculpations dont "atteinte à la pudeur" et "atteinte aux bonnes moeurs".

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.