Le ministère de l'Éducation nationale dément l'existence d'une nouvelle et vaste opération de départs en retraite anticipée

Publication: Mis à jour:
HASSAD
AIC Press
Imprimer

DÉMENTI - Le Ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a formellement démenti les informations publiées par certains sites électroniques sur le lancement d’une grande opération de départ volontaire.

La confusion serait née suite à la publication d'une note ministérielle datée du 4 octobre dernier, qui n'annonce pas d'opération de départ volontaire, mais la gestion de la procédure de retraite anticipée, tient à préciser un communiqué du ministère parvenu et relayé ce samedi par la MAP.

Si traditionnellement, la publication par le ministère de cette note intervient chaque année en avril, ajoute le communiqué, celle-ci a été cette année avancée pour "permettre aux Académies régionales de l’éducation et de la formation de fixer leurs besoins effectifs en ressources humaines avant la fin du mois de novembre prochain, dans le cadre de "mesures proactives visant le lancement de l’opération de préparation de la prochaine rentrée scolaire".

Sont ainsi concernées par cette note les personnes désirant bénéficier de la retraite anticipée, de la mise en disponibilité ou être mutées pour des raisons de santé, au titre de l’année scolaire 2018-2019. La même source précise que les notes ministérielles publiées à ce sujet sont consultables à tout moment sur le site officiel du ministère.

LIRE AUSSI: