Londres: Une voiture percute des passants près du Natural History Museum, plusieurs blessés

Publication: Mis à jour:
LONDON ATTAQUE OCTOBRE 2017
Capture Twitter/Damien Hackett
Imprimer

LONDRES - Une voiture a percuté des passants près du Natural History Museum et de la station de métro South Kensington ce samedi 7 octobre, rapportent des journalistes et témoins sur place.

Selon la police londonienne, dont vous pouvez retrouver les messages ci-dessous, plusieurs personnes ont été blessées et une personne a été arrêtée. La BBC évoque, quant à elle des "blessures légères."

Ci-dessous, une vidéo de l'arrestation du suspect. Le conducteur aurait essayé de fuir avant d'être plaqué au sol, selon certains témoins sur place. "Des investigations sont en cours pour établir les circonstances et les motifs", précise la police dans un communiqué. La voiture aurait foncé sur le trottoir en diagonale, renversant plusieurs piétons sur son passage.

Sur d'autres images, il est possible de voir une voiture noire dont l'avant était encastré perpendiculairement entre deux autres véhicules garés le long du trottoir. Plusieurs témoins racontent avoir vu des scènes de panique dans ce quartier très fréquenté le samedi après-midi, notamment par les touristes et les familles.

"J'étais près de la station de métro South Kensington, il y avait beaucoup de policiers. Et puis soudain une policière a crié à la foule de courir, et tout le monde est parti dans un mouvement de panique, beaucoup de gens criaient", raconte un témoin de l'incident.

"Il y a beaucoup de policier sur place. Des hélicoptères patrouilles dans le ciel. Je peux voir une ambulance avec quelqu'un à l'intérieur mais impossible de savoir le degré de gravité de sa blessure", explique une journaliste de la BBC.

Sur Twitter, des témoins font été d'une forte présence policière avec des agents en armes, ainsi que de la présence d'ambulances. La circulation a été bouclée.

Le maire de Londres Sadiq Khan a réagi à cet incident, demandant à la population de consulter les informations de la police de la capitale, sans toutefois donner plus d'indications sur les motivations du suspect, ni sur le nombre de victimes.

A Downing Street, la Première ministre Theresa May est tenue informée de l'évolution de la situation, ont indiqué ses services. Cet incident intervient dans un contexte de menace terroriste au Royaume-Uni après une vague d'attaques revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique ces derniers mois dans le pays.

Mi-septembre, un attentat, le cinquième en six mois au Royaume-Uni, avaitvisé une station du métro londonien, faisant 30 blessés.

LIRE AUSSI: