L'artiste plasticien tunisien Walid Lemkecher exposera au Festival International d'art Contemporain de Monaco

Publication: Mis à jour:
Imprimer

L'artiste plasticien tunisien Walid Lemkecher exposera au Festival International d'art Contemporain de Monaco GemlucArt 2017 qui aura lieu du 9 au 19 octobre 2017 à l’Auditorium Rainier III.

Organisé par le GEMLUC, une organisation caritative non gouvernementale pour la lutte contre le cancer et sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale Caroline Princesse De Hanovre, la thématique cette année portera sur "Quand fenêtre sur cour rencontre la belle histoire!".

rgrr

L'abandon de Nikiya dans les bras de Solorv- 100 cm - 70 cm Crayon sur papier Ingres

Pour Walid Lemkecher "c'est un honneur et un privilège de participer au GemlucArt 2017". Selon lui "c'est toute la dimension intérieure de l'artiste qui est visé dans cette thématique, son univers, son développement personnel et son évolution au delà du sens littéral".

"La sélection s’est faite sur plusieurs étapes assurée par un jury international composé de conservateurs de musées et de critiques d’art" a affirmé Walid Lemkecher pour qui l'évènement est d'une grande importance: "C’est un événement qui va se déployer sur plusieurs dates importantes privées et publics dont une journée avec la Presse, une journée collectionneurs qui sont très présents à Monaco et deux soirées de remise de prix et bien sûr l'événement est ouvert aussi au public".

Pour lui, plus que le volet artistique, il y dans ce Festival un volet humain qui se concrétise à traver "l'opportunité d’apporter ma contribution artistique à la noble cause que défend le GemlucArt étant donné qu’un pourcentage des ventes des œuvres sera dédié à la recherche scientifique pour la lutte contre le cancer" note-t-il.

rgvrv

Sur les traces du Ballet La Bayadère - Hallucination de Solor au Narguilé - Crayon pastel sur papier canson - 42 cm - 29-7 cm

Cette édition du GemlucArt 2017 aura pour invité d'honneur Jacques Renoir, photographe et directeur de la photographie française.

Né à Tunis en 1974, ses œuvres proposent "des univers", un peu à son "image: biculturelle, entre Orient et Occident". Mais pas seulement, elles reflètent aussi son amour pour le ballet: "Je m'inspire beaucoup du ballet classique. Je pratique la danse classique depuis 10 ans. La composition de la toile se fait à travers cet amour de la danse que je transmets dans les toiles", déclare-t-il.

Orient, Occident, amour du ballet, mais aussi "beaucoup de motifs et de détails". Pour Walid Lemkecher, ses toiles, "c'est une sorte de mise en scène, comme un spectacle de danse. Le côté narratif de la toile inspire quelque chose de l'ordre du sublime pour emmener le spectateur loin de son quotidien et vers un rêve, le faire voyager".

v

Songe d'un soir féerique

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.