Hydrocarbures: "Attendez la sortie du projet de loi avant de le commenter" (Ouyahia)

Publication: Mis à jour:
OUYAHIA
Ahmed Ouyahia au Conseil de la Nation le 27 septembre 2017 | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Dans un communiqué aussi laconique que lapidaire, le Premier ministre Ahmed Ouyahia a adressé jeudi 5 octobre les critiques de la révision du cadre juridique des hydrocarbures en ces termes: "Attendez donc la sortie du projet de loi avant de le commenter."

"Il est donc utile de préciser que cette révision ne portera sur aucune question de souveraineté, y compris la règle 51/49 dans les partenariats avec l’étranger", a affirmé M. Ouyahia sur le site du Premier ministère en réponse aux inquiétudes exprimées notamment par Louisa Hanoune concernant le nouveau projet de loi annoncé il y a quelques jours.

La secrétaire générale du parti des Travailleurs a affirmé dans une conférence de presse mardi 3 octobre que l'Algérie est non seulement désormais "ouverte aux entreprises étrangères" mais que le pays y est désormais "soumis".

Le ministre de l'Energie Mustapaha Guitouni a de son côté indiqué que la révision concernera l'aspect fiscal avec comme but "d'améliorer l'attractivité de notre pays en direction des partenaires étrangers".

LIRE AUSSI: Alger va aménager la fiscalité pétrolière pour attirer les grandes compagnies pétrolières

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...