"Les lois actuelles empêchent l'État d'intervenir et de prendre en charge la rénovation de ces immeubles" clame le ministre de l'Équipement

Publication: Mis à jour:
RGRTG
Capture écran/Youtube/Mosaïque FM
Imprimer

La présidence du gouvernement a chargé jeudi, les ministres de la Santé et de l'Équipement de se rendre à Sousse, où un immeuble s'est effondré dans la nuit du mercredi au jeudi causant la mort de 6 personnes et faisant plusieurs blessés.

Youssef Chahed a également ordonné l'ouverture d'une enquête concernant ce drame.

Interrogé par la radio Mosaïque FM, le ministre de l'Équipement Mohamed Salah Arfaoui a affirmé qu' "il existe beaucoup d'immeubles en voie d'effondrement dans la plupart des grandes villes du pays" mais que "les lois actuelles empêchent l'État d'intervenir et de prendre en charge la rénovation de ces immeubles à la place de leurs propriétaires".

Au total, près de 200 constructions menacent de s'effondrer selon le ministre.

Selon lui, il est impératif que les lois changent pour éviter que de nouvelles catastrophes comme celle de Sousse n'arrivent.

Un immeuble de 3 étages s'est effondré jeudi à Sousse causant la mort d'au moins six personnes et faisant plusieurs blessés.

Intervenant sur les ondes de la radio Mosaïque FM, le gouverneur de la ville de Sousse présent sur les lieux du drame a affirmé qu' "il y a deux victimes, un frère et une soeur. Leur mère a été emmenée au l'hôpital". Les victimes sont respectivement âgées de 5 et 9 ans.

4 personne ont été découvertes sous les décombres. Il s'agirait d'un homme âgé, d'une femme, d'une grand mère et de son petit-fils selon la radio Mosaïque FM.

4 autres personnes ont été gravement blessées a-t-il indiqué ajoutant que "les recherches continuent" afin d'éventuellement trouvé d'autres survivants.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.