Mostaganem: décès d'un nouveau-né dans une clinique, sept personnes inculpées pour négligence (SW)

Publication: Mis à jour:
MIDWIFE
Newborn baby little hand hold by adult man hand of his father | janzwolinski via Getty Images
Imprimer

Le service de wilaya de la police judiciaire de la sûreté de Mostaganem a annoncé mardi l'inculpation de sept employés de la clinique de gynécologie-obstétrique "Lalla Kheira" du chef-lieu de wilaya pour négligence ayant entraîné le décès d’un nouveau-né dans cet établissement hospitalier.

L’affaire a éclaté suite à une plainte déposée par un citoyen soupçonnant un laisser-aller à l'origine du décès de son nouveau-né survenu récemment au service obstétrique de la clinique précitée, selon un communiqué de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya, dont une copie a été remise à l’APS.

Le plaignant, se basant sur les déclarations de son épouse, affirme que le bébé était vivant au moment de l'accouchement avant de le faire tomber sur une couveuse en verre, a-t-on indiqué.

Il a ajouté que la sage-femme ayant dirigé seule l'accouchement avait demandé à la mère d’étouffer l’affaire et de déclarer le bébé mort-né comme mentionné dans le rapport médical.

Les investigations menées par les agents de la police judiciaire au niveau de la clinique "Lalla Kheira" et les résultats de l’autopsie ont révélé que le nouveau-né était en vie et que sa mort serait due à une chute, ce qui implique une négligence ayant entrainé une mort involontaire et l'étouffement de l'affaire avec la complicité de tout le staff médical composé d’un spécialiste, d'un permanencier et de sages-femmes.

Présentés devant le tribunal de Mostaganem pour les chefs d’inculpation de négligence entrainant une mort involontaire et établissement d'un faux rapport médical, les sept mis en cause ont été placés sous contrôle judiciaire, a-t-on encore indiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.