Las Vegas: qui est Stephen Paddock, le sexagénaire auteur présumé de l'attaque?

Publication: Mis à jour:
STEPHEN PADDOCK
Crime scene tape surrounds the Mandalay Hotel (background) after a gunman killed at least 50 people and wounded more than 200 others when he opened fire on a country music concert in Las Vegas, Nevada on October 2, 2017. Police said the gunman, a 64-year-old local resident named as Stephen Paddock, had been killed after a SWAT team responded to reports of multiple gunfire from the 32nd floor of the Mandalay Bay, a hotel-casino next to the concert venue. / AFP PHOTO / Mark RALSTON (Photo c | MARK RALSTON via Getty Images
Imprimer

Stephen Paddock donnait l'air de s'installer dans une vie calme il y a quelques années quand ce gérant immobilier et avide parieur de 64 ans a acheté une maison dans une communauté de retraite au Nevada à une heure de route du Las Vegas Strip et ses casinos préférés.

Ceux qui ont connu Paddock affirment qu'il ne donnait aucun signe d'être capable de se terrer dans une chambre au 32e étage d'un hôtel-casino, le Mandalay Bay, et d'ouvrir le feu avec plusieurs armes sur un festival de musique country, tuant au moins 59 personnes et blessant plus de 520 dans la pire fusillade de l'histoire moderne des Etats-Unis.

"Il était riche et aimait jouer au vidéo-poker et partir en croisière", a déclaré lundi à la presse, l'air déconcerté, le frère du tireur, Eric Paddock, au seuil de sa porte à Orlando en Floride.

"Il n'a jamais sorti une arme, ça n'a aucun sens", a affirmé Eric Paddock. Il a indiqué savoir que son frère possédait quelques armes rangées dans un coffre, peut-être un long fusil, mais pas d'armes automatiques.

La police a indiqué avoir récupéré un total de 34 armes à feu appartenant à Paddock, dont 16 dans sa chambre d'hôtel et 18 dans sa maison à Mesquite, une petite ville du désert populaire auprès des parieurs et des joueurs de golf. Quelques unes étaient des armes automatiques ou semi-automatiques transformées illégalement en mitrailleuses.

Eric Paddock a décrit son frère comme pacifique, ajoutant que ce dernier a déménagé aux collines rouges du désert du Nevada car le pari est légal là-bas et qu'il détestait l'humidité de la Floride centrale.

Paddock vivait apparemment à Mesquite avec sa petite-amie, qui était à Tokyo au moment de la fusillade. La police de Las Vegas a affirmé vouloir lui parler à son retour. Les autorités ont indiqué qu'elle n'a aucun lien avec l'attaque.

Les deux frères ont été en contact pour la dernière fois début septembre quand ils ont échangés des textos sur les coupures de courant suite l'ouragan Irma qui a frappé la Floride, lieu de résidence de leur mère.

"Il n'avait rien à voir avec des organisations politiques ou religieuses", a affirmé Eric Paddock.

Une existence itinérante, du jeu

Leur père, Patrick Benjamin Paddock, était un cambrioleur de banque dont le nom apparaissait sur la liste du FBI des personnes les plus recherchées dans les années 1960, presque inconnu de ses fils. Le casier judiciaire du tireur, lui, était vide selon la police de Las Vegas.

Durant les dernières semaines, Paddock a effectué des transactions de pari pour des milliers de dollars, mais il n'est pas clair s'il s'agit de gains ou de pertes, a rapporté NBC citant des responsables de sécurité non identifiés.

Des informations publiques montrent une existence itinérante à travers l'ouest américain et le sud-est: La Floride, quelques années en Californie, quelques années dans d'autres régions du Nevada.

Un porte-parole de Lockheed Martin a affirmé que Paddock a été un employé d'un ancêtre de l'entreprise entre 1985 et 1988, mais n'a pas fourni d'autres détails.

Paddock possédait un permis de chasse au Texas, où il a vécu un moment. Il a obtenu une licence de pilote et possédait au moins un avion monomoteur en son nom.

Début 2015, il a acheté une modeste maison de deux étages dans une promotion immobilière pour retraités sur le bord poussiéreux de Mesquite, qui enjambe la frontière du Nevada avec l'Arizona.

"C'est une maison agréable et propre, rien d'extraordinaire", a affirmé lundi Quinn Averett, porte-parole du département de police à Mesquite.

Le FBI a affirmé que Paddock n'avait pas de lien avec des organisations terroristes internationales.

Avant de déménager à Mesquite, au Nevada, Paddock a vécu dans une autre ville appelée Mesquite, au Texas, où il a travaillé comme gérant d'un complexe d'appartements appelé Central Park. Le Washington Post a rapporté que Paddock a également travaillé comme comptable et possédait des investissements dans l'immobilier.

Des archives récentes de 2015 indiquent que Paddock était célibataire, même s'il aurait été marié quand il vivait en Californie dans les années 1980.

L'âge de Paddock le place dans la minorité des tireurs de masse, a indiqué Laura Dugan, professeur de criminologie à l'université de Maryland.

"La plupart des tireurs sont plutôt jeunes", a affirmé Dugan. "En ce moment, dans ce cas précis, c'est déroutant. Pourquoi un gars riche, la soixante, irait faire un truc pareil?", a-t-elle ajouté.

Cet article de Reuters a été traduit de l'anglais.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...