Une Tunisienne à la tête du bureau d'Afrique du Nord de la CEA

Publication: Mis à jour:
Imprimer

C'est la Tunisienne, Lilia Hachem Naas, qui a été nommée nouvelle directrice du bureau d'Afrique du Nord de la commission économique des Nations Unies pour l'Afrique ( CEA). La nouvelle a été annoncée, mardi, à Rabat, par la secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, lors de l'ouverture de la 32éme réunion du comité intergouvernemental d'experts (du 3 au 6 octobre 2017) qui se tient sur le thème : "Emploi des jeunes et développement durable en Afrique du Nord".

Cette réunion sera l’occasion pour les représentants des pays membres; à savoir la Tunisie, l’Algérie, l’Egypte, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et le Soudan, ainsi que des experts de partager leurs réflexions et propositions sur les voies et moyens de relever durablement les défis de développement auxquels les pays des sous-régions sont confrontés.

La réunion du CIE vise à analyser les tendances évolutives des principaux agrégats macro-économiques et sociaux des pays d'Afrique du Nord afin de formuler des recommandations idoines de politiques et stratégies pour un développement durable et plus inclusif.

Il s’agit en outre de garantir une plus grande intégration et une transformation structurelle des économies de la sous-région.

En marge de cette rencontre, une réunion des experts sur l’emploi des jeunes et le développement durable en Afrique du nord se tiendra, du 3 au 4 octobre 217, pour se pencher sur les visions et politiques nationales existantes dans la sous-région, le lien entre l’emploi des jeunes et développement durable ainsi que les perceptions, les pratiques et les perspectives des acteurs économiques dans ce domaine.

Le CIE et la Réunion des experts réuniront des représentants des ministères, administrations et institutions nationales de toute l’Afrique du Nord.

Participeront également des délégués de l'UMA, de l’ONU et autres organisations inter-gouvernementales, des organisations du secteur privé et de la société civile, des universités, des centres de recherche et autres partenaires pour le développement de la sous-région.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.