KBR, l'entreprise derrière le scandale BRC, obtient un nouveau contrat en Algérie

Publication: Mis à jour:
KBR
The logo for KBR Inc., is displayed at the 2010 Offshore Technology Conference in Houston, Texas, U.S., on Tuesday May 4, 2010. The conference, which was founded in 1969, attracts over 60,000 attendees and more than 2,000 exhibiting companies. Photographer: Aaron M. Sprecher/Bloomberg via Getty Images | Bloomberg via Getty Images
Imprimer

KBR, l'entreprise dont la filiale algérienne BRC a été dissoute en 2007 pour avoir bénéficié de "privilèges et de complaisance", a annoncé lundi 2 octobre avoir obtenu un nouveau contrat en Algérie.

KBR, une entreprise américaine, a décroché un contrat d’ingénierie et de gestion d'un projet de JVGAS, une joint-venture de Sonatrach, de Statoil et de BP. D'une durée de 48 mois, les travaux seront situés sur deux sites d'exploration de gaz à In Salah et In Amenas.

"KBR est fière de sa longue histoire en Algérie où nous travaillons depuis 45 ans", a déclaré le président de l'entreprise Jay Ibrahim. "Ce projet démontre les compétences de KBR à utiliser ses ressources globales pour assurer l'entière gamme d'ingénierie de services de projet sur un des plus grands projets dans le pays", a-t-il ajouté.

Brown & Root Condor (BRC) a été une société mixte entre KBR et Sonatrach, de droit algérien. Son PD-g à l'époque, Abdelmoumen Ould Kaddour, a été condamné le 26 novembre 2007 à 30 mois de réclusion par le tribunal militaire de Blida pour divulgation d'informations classées secret défense. Le 20 mars 2017, il a été nommé PD-g de Sonatrach.

Spécialisée dans l'ingénierie pétrolière, BRC a été dissoute en janvier 2007 sur instruction du président Bouteflika. Suite à l'enquête d'une inspection de l'IGF (Inspection Générale des Finances), il a été découvert que la compagnie a bénéficié de "privilèges et de complaisance" pour obtenir des contrats en Algérie, notamment avec Sonatrach.

Ould Kaddour a été remis en liberté en mars 2009 après avoir bénéficié d'une liberté conditionnelle.

LIRE AUSSI: Sonatrach: Mazouzi limogé et remplacé par l'ex-PDG de BRC condamné pour "divulgation d'informations classées secret-défense"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...