Daech revendique la fusillade de Las Vegas, la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis

Publication: Mis à jour:
LAS VEGAS MASS SHOOTING
Au moins 50 morts et plus de 400 blessés à Las Vegas, pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis | Steve Marcus / Reuters
Imprimer

FUSILLADE - Au moins 50 personnes, dont deux policiers, ont été tuées et plus de 400 autres ont été blessées, lundi à Las Vegas (Nevada), lors d'un concert de musique country pris pour cible par un homme armé. L'attaque a été revendiquée par Daech.

Le suspect, Stephen Paddock (64 ans) et originaire de Las Vegas, se trouvait au 32e étage d'un hôtel-casino qui surplombe les lieux du spectacle, a précisé Joseph Lombardo, shérif de Las Vegas, et se serait donné la mort après la fusillade. Dix armes à feu ont été retrouvées dans la chambre d'hôtel dans laquelle il se cachait, selon la police.

D'après un communiqué publié via l'agence de propagande de Daech, Amaq, l'assaillant est un "soldat de l'Etat islamique, et s'est occupé de cette opération en réponse aux appels de cibler les pays de la coalition". L'individu, "s'est converti à l'islam il y a plusieurs mois", indique l'agence de propagande du groupe terroriste.

Parmi les victimes figurent deux officiers de police qui n’étaient pas en service et qui assistaient au concert. Deux autres policiers, en service, ont été blessés, dont un dans un état critique, selon la police.

La star de musique Country, Jason Aldean, se produisait sur scène dimanche soir en clôture d’un festival de trois jours, lorsque le tireur a ouvert le feu sur la foule depuis une chambre du 32è étage du Mandalay Bay Hotel et Casino.

Les équipes d’intervention de police (SWAT) ont fait une descente à l’hôtel, usant d’explosifs pour forcer la porte de la chambre où se trouvait Stephen Paddock.

Le président américain Donald Trump a présenté ses sincères condoléances après la "terrible" fusillade de Las Vegas. "Mes sincères condoléances et mes pensées pour les victimes et les familles de la terrible fusillade de Las Vegas", a-t-il écrit sur Twitter.

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, a indiqué que le président a été "briefé au sujet de l’horrible tragédie de Las Vegas". "Nous surveillons la situation de près et nous offrons notre plein soutien aux fonctionnaires locaux et de l’Etat", a-t-elle encore déclaré à la presse.

Il s'agit de la fusillade la plus meurtrière dans l’histoire moderne des Etats-Unis. Jusqu'ici, la pire fusillade avait été une attaque, en juin 2016, dans une discothèque à Orlando, en Floride qui a fait 49 morts.

En 2007, un étudiant a tué 32 personnes avant de se donner la mort au campus de l’université de Virginia Tech, à Blacksburg (Est des Etats-Unis). Le mois dernier, un homme armé a tué huit personnes avant d’être abattu par la police au Texas.

Cette fusillade devrait relancer le débat sur la détention des armes à feu aux Etats-Unis.

LIRE AUSSI: