Le choléra fait 2.127 morts au Yémen

Publication: Mis à jour:
YEMEN CHOLERA
A man infected with cholera lies on a bed at a cholera treatment center in Sanaa, Yemen, May 15, 2017. REUTERS/Khaled Abdullah SEARCH "CHOLERA KHALED" FOR THIS STORY. SEARCH "WIDER IMAGE" FOR ALL STORIES. | Khaled Abdullah / Reuters
Imprimer

YEMEN - 2.127 personnes ont péri dans l'épidémie de choléra qui sévit au Yémen depuis fin avril, a annoncé samedi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Plus de 767.524 personnes, dans 22 des 23 provinces de ce pays en guerre ont été infectées, a précisé l'organisation internationale sur son site officiel, notant que la majorité des cas suspects et des décès ont été signalés dans les provinces du nord, sous le contrôle des rebelles houthistes.

Le nombre de morts a augmenté de 124 par rapport au dernier rapport de l'OMS publié il y a neuf jours, alors que le nombre de cas suspects a augmenté de 62.980.

"Normalement, les épidémies de choléra ralentissent aussi rapidement qu'elles se propagent" expliquait début septembre l'agence Reuters, "mais le déclin de la maladie au Yémen a été impossible en raison des conditions humanitaires liées au conflit en cours. Le choléra se transmettant par l'eau et la nourriture, les infections augmentent de façon exponentielle".

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a prédit que l'épidémie pourrait toucher un million de personnes d'ici la fin de l'année.

Le choléra est une infection bactérienne, qui se transmet par voie directe fécale-orale ou par l’ingestion d’eau et d’aliments contaminés et qui cause la déshydratation.

LIRE AUSSI: