Canada: Cinq blessés à Edmonton dans une attaque qualifiée d'"acte de terrorisme"

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
NWeisberg/CTV
Imprimer

TERRORISME - Cinq personnes, dont un policier, ont été blessées samedi soir à Edmonton, en Alberta (ouest), dans une attaque qualifiée d'"acte de terrorisme" par la police locale.

Samedi soir vers 20H15 (heure locale), près du Stade du Commonwealth où se déroulait un match de football des Eskimos d'Edmonton, un homme à bord d’une voiture a foncé sur une barricade policière, heurtant un policier qui effectuait des contrôles de routine.

L’individu est, par la suite, sorti du véhicule et a poignardé avec un couteau à plusieurs reprises le policier en service, dont les jours ne seraient pas en danger, selon l'agence Presse Canadienne. L'assaillant prend alors la fuite à pied, laissant un drapeau du groupe "Etat islamique" (EI) dans son véhicule, comme l’a confirmé la police d'Edmonton.

Un peu avant minuit, le suspect en fuite, a été identifié à un barrage routier, mais il a réussi à s'échapper à bord d'une camionnette. Lors de cette course-poursuite au centre-ville d’Edmonton, l’individu, âgé de trente ans, a délibérément percuté quatre piétons.

Le suspect à bord de la camionnette aurait ensuite perdu le contrôle de son véhicule qui s'est renversé, selon les déclarations de plusieurs témoins cités par des médias locaux.

"Un suspect a été arrêté", a indiqué la police locale, qui croit qu'il "a agi seul", mais les autorités n'excluent pas que d'autres individus soient impliqués dans ces deux incidents.

"La police d'Edmonton a interpellé et placé en garde à vue un homme que nous pensons être responsable de ces actes", a déclaré, dimanche, Rod Knecht, chef de la police d'Edmonton.

"Nous pensons que c'est un individu qui a agi seul, bien que l'enquête en est à son tout début", a précisé le chef de police.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, s'est exprimé sur les réseaux sociaux suite à cette attaque. Dans un communiqué, publié sur Twitter, il se dit "extrêmement préoccupé et indigné par cette tragédie."

"Nous savons que le Canada tire sa force de notre diversité, et nous ne nous laisserons pas intimider par ceux qui cherchent à nous diviser ou à promouvoir la peur", a insisté le Premier ministre, ajoutant qu’"Edmonton est une ville forte et résiliente, et je suis certain que ses citoyens se soutiendront entre eux pour surmonter ce tragique événement".

Le premier ministre a également indiqué que le gouvernement du Canada et les Canadiens sont "solidaires" des habitants d’Edmonton à la suite de cette attaque qu'il qualifie de terroriste.

LIRE AUSSI: