Le Maroc en opération séduction à São Paulo pour attirer les touristes brésiliens

Publication: Mis à jour:
STAND MAROC
Le Maroc en opération séduction auprès des professionnels du tourisme au Brésil |
Imprimer

TOURISME - Alors que le Maroc entreprend depuis quelques années une diversification de ses marchés émetteurs de touristes, le Brésil et ses 200.000 millions d'habitants fait partie des cibles du royaume pour booster son activité touristique.

Le Maroc espère ainsi accueillir plus de 40.000 touristes brésiliens d’ici la fin de l’année 2017, "si la conjoncture économique du Brésil continue à s’améliorer", a affirmé le directeur de la délégation de l'Office national marocain du tourisme (ONMT) au Portugal, chargé du marché brésilien, Abdellatif Achachi.

"A juillet dernier, le Maroc a accueilli près de 23.700 touristes brésiliens et si la situation continue à s’améliorer à la faveur de la reprise économique du géant sud-américain, ce chiffre pourrait atteindre 40.000 visiteurs d’ici la fin de l’année", a-t-il déclaré à l'agence de presse MAP, en marge de sa participation à la 45ème édition du Salon international du tourisme de l’Association brésilienne des agences de voyages (ABAV EXPO), qui a pris fin vendredi 29 septembre à São Paulo.

"Ce chiffre représenterait une progression de 23% par rapport à celui enregistré au cours de l’année écoulée (32.500 touristes brésiliens ont visité le Maroc en 2016)", a précisé M. Achachi.

La RAM augmentera ses fréquences vers São Paulo

"L’augmentation, prévue très prochainement, de la fréquence aérienne de la Royal Air Maroc (RAM) à sept vols hebdomadaires sur São Paulo tout en gardant les trois fréquences par semaine sur Rio de Janeiro, contribuera à booster l’arrivée des touristes brésiliens vers le Maroc", a relevé le responsable, "d’autant plus que le taux de remplissage des vols de la RAM depuis le Brésil dépasse largement les 80%".

Pour ce qui est de l’offre touristique du royaume, le délégué de l’ONMT a rappelé que "les meilleures plages se trouvant au Brésil, les Brésiliens s’intéressent davantage au tourisme du désert ou de montagne et le Maroc focalise sur ce genre de produits, en plus du tourisme des villes impériales, des conférences et balnéaire".

M. Achachi a également rappelé que depuis 2013, l’ONMT a organisé une quarantaine de "press trips" en faveur des médias brésiliens, tous supports confondus, et participe régulièrement à des salons spécialisés comme l’ABAV EXPO, où le Maroc est représenté par une délégation de professionnels du secteur.

Selon lui, la participation à ce genre d’événements a permis d’établir "des liens solides" avec les tour-opérateurs brésiliens et de mettre en valeur "la diversité touristique et culturelle" qu’offre le Maroc.

LIRE AUSSI: