Avec sa "Big Fucking Rocket", Elon Musk veut vous faire aller de Paris à New York en 30 mn

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INNOVATION - On ne l'arrête plus. Elon Musk s'est lancé un nouveau défi de taille et compte bien révolutionner l'idée de voyage à l'échelle terrestre. Pour ce faire, le PDG de SpaceX veut faire voler des fusées transportant des voyageurs et capables de relier Paris à New York en 30 minutes, (et plus généralement, la plupart des villes du globe entre elles en moins d'une heure), comme il l'a dévoilé ce vendredi 29 septembre en Australie.

Vitesse maximale: 27.000 km/h. Littéralement traduit par "putain de grosse fusée", cet engin capable de faire le tour de la Terre en moins d'une heure est encore loin d'être finalisé. La construction de cette fusée supersonique devrait commencer d'ici la fin de l'année 2018 même si on n'est pas à l'abri de voir l'échéance reportée, comme cela a déjà été le cas pour d'autres projets phares d'Elon Musk tels que l'Hyperloop.

Niveau tarifs, SpaceX devrait, selon son PDG, proposer des prix alignés - à peu de choses près -, avec les tarifs des compagnies aériennes actuelles. Capable de transporter entre 80 et 200 personnes par voyage, ces fusées devraient proposer un ticket d'entrée oscillant entre 500 et 1.000 euros par personne.

Une fusée aussi prévue pour l'espace

Ce projet n'a pas pour unique but de faire voyager des "Terriens" sur leur planète. L'homme d'affaires américain veut faire de sa "Big fucking rocket" une fusée capable de se déplacer autour de notre planète, mais également dans l'espace.

"BFR est capable de mettre des satellites en orbite, de déposer l'équipage et le fret à la Station spatiale internationale et d'accomplir des missions sur la Lune et sur Mars."

Le PDG de SpaceX et de Tesla a par ailleurs partagé ses plans montrant les futures bases qu'il souhaite installer à la surface de la Lune et de Mars.

Mars City Opposite of Earth. Dawn and dusk sky are blue on Mars and day sky is red.

Une publication partagée par Elon Musk (@elonmusk) le

"Mars City est l'opposé de la Terre. Le ciel de l'aube et du crépuscule est bleu et le ciel du jour est rouge."

Avec SpaceX, Elon Musk a pour ambition de faire partir des humains vers Mars d'ici 2022. Et il a exprimé le rêve de créer une colonie humaine sur la planète rouge avant 2100.

Moon Base Alpha

Une publication partagée par Elon Musk (@elonmusk) le

"Base lunaire Alpha"

LIRE AUSSI: Une entreprise espagnole veut relier Madrid à Tanger en moins d'une heure grâce à l'Hyperloop