Maykesh, la nouvelle marque marocaine de vêtements écolo-chic

Publication: Mis à jour:
MAYKESH
Maykesh
Imprimer

STYLE – Une ligne de vêtement branchés et écolo, ça vous dit? C’est le challenge que relève Lina Benqassmi, une jeune marocaine de 23 ans installée à Montréal. Fondatrice de la marque Maykesh, elle imagine des créations contemporaines avec une touche d’authenticité toute marocaine. Sfifa, aâkad, néo-caftan… Maykesh reprend les codes de la couture traditionnelle marocaine pour donner naissance à des créations originales et "ecofriendly", conçues pour promouvoir et rendre hommage à la culture ancestrale du royaume.

Lancée en août dernier, la marque développe des produits uniques teintés d’originalité. Mais ce n'est pas là sa seule particularité. Car chez Maykesh, tout est fabriqué à partir de tissus recyclés. "Toutes nos créations sont réalisées à partir de chutes de tissus du Maroc qui, autrement, se seraient retrouvés aux rebuts", affirme la créatrice. Toutes les composantes du vêtement sont ainsi récupérées, réutilisées et travaillées, y compris les sfifa.

Et opslag delt af MAYKESH (@maykeshofficial) den

Si elle a grandi au Canada, Lina reste très attachée à ses origines. "Le Maroc m'a transmis tellement de valeurs à travers ma famille et la culture qui l'entoure. Je me dois de lui rendre hommage", déclare affectueusement la jeune femme. "Ayant fait beaucoup de voyages au Maroc, je suis imprégnée par l'orientalisme et l’esprit traditionnel de la culture marocaine. La mission de cette marque est justement de transmettre et d’honorer le caractère oriental des vêtements modernes". Le choix même du nom de la marque traduit cet attachement à sa terre d'origine: "Maykesh signifie 'mon Maroc', avec un clin d'oeil à Kesh (Marrakech) pour son côté inspirant!", dit-elle, ajoutant que sa collection a "clairement une touche marocaine avec les sfifas et autres ornements qu'on aperçoit le plus souvent sur un caftan que sur un vêtement urbain."

"Je pense que nous avons tous un impact en tant que citoyen. J'ai voulu m'impliquer dans la mode certes, mais je voulais aussi avoir un impact environnemental. Maykesh a été créé afin d'incarner une vision écologique mais chic!  J'ai toujours eu un penchant pour une mode ralliant la personnalité et l'éthique", confie la jeune femme.

Et opslag delt af MAYKESH (@maykeshofficial) den

Sa petite marque devrait plaire de l'autre côté de l'Atlantique, car la créatrice considère qu'il y a un réel intérêt au Canada pour l'artisanat marocain. "La demande de produits artisanaux ne cesse d'accroitre au Canada, surtout depuis la mise en place de sites de e-commerce. Cela permet à plusieurs vendeurs d'exposer leurs produits et d'ouvrir leur propre boutique virtuelle. Et il y a une demande croissante en matière d’artisanat marocain. À Montréal, plusieurs boutiques s'ouvrent et rencontrent un succès formidable. The Moroccan Touch est, par expérience, très sollicitée", explique-t-elle.

Si toutes ses créations sont "des classiques en quelque sorte", dit-elle, Lina Benqassmi nous livre sa pièce coup de coeur: "l'oriental palazzo est clairement l'item dont je suis le plus fière et qui pour moi reste un classique dans la garde-robe d'une femme. Il symbolise la classe, la différence, le sexy, la fraicheur et cette amour pour la touche marocaine." 

maykesh

LIRE AUSSI: