El Khalfi: Le Maroc s'oppose à toute démarche "séparatiste" menaçant l'intégrité territoriale de l'Irak

Publication: Mis à jour:
MUSTAPHA KHALFI
El Khalfi: Le Maroc s'oppose à toute démarche "séparatiste" menaçant l'intégrité territoriale de l'Irak | Facebook
Imprimer

INTERNATIONAL - Le Maroc s’oppose à toute démarche "séparatiste" menaçant la sécurité et l’intégrité territoriale de l’Irak, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

La position du Maroc vis-à-vis de l’unité territoriale et la sécurité de l’Irak est "immuable depuis des années", a souligné M. El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

"Il suffit de revoir les positions du Royaume exprimées par le passé pour réaffirmer ce rejet", a-t-il dit en réponse à une question sur la position du gouvernement marocain au sujet du référendum d’indépendance organisé au Kurdistan irakien. "Cette position est l'un des fondements de la politique étrangère du Royaume", a-t-il noté.

M. El Khalfi a rappelé, à cet égard, le discours prononcé par le roi Mohammed VI devant le sommet Maroc-pays du Golfe, dans lequel le souverain a appelé à la "mobilisation pour faire face aux projets de morcellement du monde arabe".

Lundi 25 septembre, c'est le "oui" qui l'a emporté à 92% lors du référendum organisé par le gouvernement régional du Kurdistan irakien. Un référendum vivement condamné par Bagdad. Le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, a demandé mercredi aux autorités kurdes d'annuler les résultats de ce référendum avant d'entamer d'éventuelles négociations sur l'indépendance du Kurdistan irakien.

LIRE AUSSI: En Irak, le "oui" pour l'indépendance du Kurdistan l'emporte à 92%