Elle rate son vol et passe la nuit à l'aéroport à danser sur "All Night Long". Lionel Richie réagit (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
DANSE
Capture d'écran/Youtube/Mahshid Mazooji
Imprimer

Coincée à l'aéroport pour la nuit après avoir raté son vol, Mahshid Mazooji ne s'est pas laissée abattre. Le choix entre la fureur et la bonne humeur s'est vite fait.

Sur les airs de "All Night Long (All Night)" de Lionel Richie, Mahshid a dansé toute la nuit dans les différents emplacements de l'aéroport, invitant avec elle d'autres voyageurs et le personnel de l'aéroport à se joindre à la fête.

"J'ai raté mon vol de correspondance à Charlotte, mais je ne voulais pas rester là à me morfondre toute la nuit. Alors à la place, j'ai fais ce qui me rend heureuse, danser! Oh, et je me suis fait des amis par la même occasion! Merci d'avoir dansé avec moi pour éloigner les soucis!" raconte-t-elle sur sa chaine Youtube.

La vidéo est vite devenue virale enregistrant plus de 1.300.000 vues depuis sa publication le 23 septembre 2017. Les médias du monde ont repris l'histoire, mais c'est surtout la réaction du chanteur américain Lionel Richie lui-même qui donne plus de piquant.

"HAHA! Cela semble être une façon amusante d'attendre à l'aéroport... Ce moonwalk par contre, wow!" écrit le chanteur sur sa page Facebook.

"Ce moment, quand l'une des icônes de la musique commente une vidéo que vous avez filmée sur un coup de tête. Oh et il complimente ton moonwalk (venant d'un homme qui a connu l'homme qui a inventé le moonwalk)... Sérieusement, je suis submergée de gratitude, humilité. Je n'arrive pas à y croire, je suis trop contente!" écrit la danseuse sur son compte instagram.

Danser dans les aéroport s'avère être une réelle tendance.DanceAir (connecting dancers in airports) est un groupe sur le réseau social Facebook qui propose de mettre en contact les danseurs dans les aéroports. "Il est impératif que cette personne fasse partie de ce groupe" écrit l'un des membres ayant partagé un article sur la vidéo de Mahshid.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.