La Biennale de Marrakech 2018 n'aura pas lieu

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CULTURE - Les événements culturels d'envergure sont-ils en train de déserter Marrakech? Après l'annulation de la prochaine édition du Festival international de cinéma de Marrakech, c'est au tour de la Biennale de renoncer à la sienne. L'événement d'art contemporain, qui aurait dû se tenir en février prochain dans la ville ocre, a été reporté "sine die", annonce Le Monde.

Selon le président exécutif de la Biennale, Amine Kabbaj, interrogé par le quotidien français, l'événement a été annulé faute de financement. "Il n’y a pas d’argent. J’ai écrit deux fois à Sa Majesté, je ne sais pas comment réveiller les gens au plus haut niveau. La culture n’est pas la priorité de ce gouvernement".

marrakech biennale

Le président de l'Institut du monde arabe (IMA), Jack Lang, lors de l'ouverture de la 6ème Biennale de Marrakech, en février 2016

La Biennale, qui aurait réussi à lever "900.000 euros auprès de sponsors marocains", lors de sa dernière édition en 2016, "accuse un déficit d’environ 300.000 euros", révèle Le Monde. M. Kabbaj compterait même sur l'organisation, par la Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art (CMOOA), d'une vente de charité fin novembre à Marrakech d’œuvres données par des artistes, afin de régler les dettes de la Biennale.

"Rien n'est encore fait", nuance le fondateur et gérant de la CMOOA, Hicham Daoudi, interrogé par le HuffPost Maroc. "On a, en effet, été approchés, et il y a eu des discussions en vue de trouver des fonds pour sauver la Biennale, en contactant, par exemple, des artistes, pour une vente de charité. Mais, c'est peu probable pour le moment", explique-t-il. "C'est encore à l'étude, mais si on acceptait et qu'on s'engageait vraiment, on communiquerait dessus", assure-t-il.

"Comment un événement qui a reçu autant d'aides financières a pu en arriver là?"

Cela ferait déjà six ou sept mois, selon Hicham Daoudi, que l'information sur l'annulation de la Biennale est connue. "Je ne sais pas pourquoi on en parle seulement maintenant", lance-t-il. Parmi les raisons avancées de cette annulation: le travail avec des artistes internationaux, qui ont dû "consommer beaucoup d'argent". "Cela a dû coûter extrêmement cher d'avoir certains grands artistes", estime-t-il. "La question que je me pose, cependant, c'est comment un événement qui a reçu autant d'aides financières a pu en arriver là?", s'interroge-t-il.

La sixième édition de la Biennale, créée en 2004 par Virginia Branson, sœur du milliardaire britannique Richard Branson, s'était tenue entre février et mai 2016 sous le thème "Quoi de neuf là?". Plus de 100.000 visiteurs s'étaient rendus dans les différents lieux investis par l'événement artistique.

LIRE AUSSI: