Les films tunisiens "Astra" et "Le bonbon" sélectionnés au Festival international du film de Dubaï

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CINÉMA-Deux films tunisiens, "Astra" de l'écrivaine, actrice et réalisatrice Nidhal Guiga et "Le bonbon" du réalisateur Abdelhamid Bouchnak ont été sélectionnés dans la catégorie des courts-métrages au Festival international du film de Dubaï (DIFF).

"Astra" peint l'histoire de Dali, qui décide contre l'avis de sa femme, d'emmener sa fille trisomique à un parc qui s'appelle Astra. Il voulait la divertir. L'ossature des évènements est le droit d'être différent et l'ode à la tolérance.

Les acteurs principaux du film sont Nejib Belkadhi, Douja Boukhris et Nidhal Guiga.

d

Gify d'une scène du film

Le film "Le bonbon" Abdelhamid Bouchnak retrace l'histoire de Mehdi, un jeune diplômé qui débute sa vie professionnel en tant que huissier notaire. Plein d'ambition et d'optimisme, soutenu par sa mère, il entame sa première journée de travail. Toutefois, tout ne se passe pas comme prévu. Malmené par son patron, ignoré par ses collègues et insulté par la société qui ne voit en lui qu’un annonceur de mauvaises nouvelles. Mehdi change au fil du temps et s'endurcit. Il perd sa naïveté et son innocence jusqu'au jour où tout bascule.

d

Dans la catégorie courts-métrages, 3 films tunisiens ont été en compétition dans l'édition de 2016, en l'occurrence “Le reste est l’oeuvre de l’Homme” de la réalisatrice tuniso-russe Doria Achour, “La laine sur le Dos” de Lotfi Achour et “Khalina Hakka Khir” du réalisateur Mehdi Barsaoui. Ce dernier avait remporté le Prix du meilleur court-métrage.

Le Festival international du film de Dubaï est devenu l'un des plus prestigieux festivals de cinéma au monde. Les films en compétition sont répartis selon les catégories; films de fiction, documentaires et de courts-métrages. Le festival dédie une section aux films hors-compétition ainsi que les films d'animation et pour enfants.

Le festival accueille les grands noms du cinéma du monde entier qui s'y réunissent pour célébrer le 7ème art, avec, chaque année, près de 180 films et près de 55.000 spectateurs.

LIRE AUSSI: Le film tunisien "Le bonbon" sélectionné à l'International Short Film Festival de Los Angeles

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.