La Cour d'Appel de Sousse reporte l'examen de l'Affaire Lotfi Nagdh au 28 novembre prochain

Publication: Mis à jour:
LOTFI NAGDH
Facebook/Lotfi Nagdh
Imprimer

La cour d'Appel de Sousse a décidé de reporter l'examen de l'affaire Lotfi Nagdh au 28 novembre prochain.

Les raisons de ce report viennent des deux parties a annoncé l'avocat Mourad Dalech à la radio Mosaïque FM. Selon lui, cela a été fait pour permettre l'écoute d'experts, de témoins et des légistes avant la plaidoirie.

Pour la veuve de Lotfi Nagdh, "il y a eu de grandes contradictions lors du précédent jugement selon les avocats" d'où cette procédure en appel.

En marge d'affrontements entre des partisans de Nidaa Tounes et des membres de la Ligue de protection de la révolution -proches du parti islamiste d'Ennahdha- à Tataouine en octobre 2012, Lotfi Nagdh est décédé dans des circonstances troubles, après avoir été roué de coups.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur de l'époque Khaled Tarrouche avait confirmé la violence mais avait indiqué que le militant était mort d'une crise cardiaque.

En première instance, deux suspects et deux de leurs complices avaient bénéficié d'un non-lieu entrainant la colère de la veuve de Lotfi Nagdh et de plusieurs internautes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.