Les femmes saoudiennes ont désormais le droit de conduire

Publication: Mis à jour:
SAOUDIENNE VOITURE
AFP
Imprimer

Les femmes saoudiennes ont désormais le droit de conduire. Le roi Salman d'Arabie saoudite a signé un décret autorisant les femmes à conduire, a annoncé, mardi le 26 septembre, l'organe de presse officiel du Royaume la Saudi Press Agency.

Le décret ordonne "de permettre d'accorder le permis de conduire aux femmes en Arabie saoudite" et la création d'un organe ministériel consultatif dont l'avis sera rendu dans les 30 jours. Il précise que la mesure entrera en vigueur d'ici juin 2018, selon la même source.

Ce droit, tant réclamé, est une avancée pour les femmes saoudiennes. Des multiples campagnes ont été menées pour réclamer ce simple droit. Plusieurs femmes ont été arrêté pour avoir bravé l'interdiction de conduire. Cela n'a pas affaibli la détermination des militantes.

Close
Les Saoudiennes appellent à braver l'interdiction de conduire
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

À noter que le statut des femmes saoudiennes est constamment objet de débats face à la persistance de discriminations et d'inégalités frappantes à leur égard. À titre d'exemple, outre l'interdiction de conduire, pour pouvoir se rendre à l'étranger, travailler, bénéficier de soins de santé, se marier ou être libérée de prison après avoir purgé sa peine, les Saoudiennes ont besoin de l'autorisation explicite d'un tuteur, qui peut être leur père, leur frère, leur mari et même leur fils, comme l'a démontré un rapport accablant de l'ONG Human Rights Watch (HRW).

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.