Le Bangladesh autorise l'accès des ONG aux camps de réfugiés Rohingyas

Publication: Mis à jour:
ROHINGYAS
Rohingya refugees scuffle as aid is distributed in Cox's Bazar, Bangladesh, September 23, 2017. REUTERS/Cathal McNaughton TPX IMAGES OF THE DAY | Cathal McNaughton / Reuters
Imprimer

ROHINGYAS - Le Bangladesh a autorisé quelques dizaines d'ONG locales et internationales à intervenir dans les camps de réfugiés Rohingyas situés au sud du Bangladesh, a indiqué mardi un responsable gouvernemental.

Trente organisations ont déjà reçu le feu vert du bureau des affaires des ONG pour répondre aux "besoins d'urgence" dans la région de Cox's Bazar (sud du Bangladesh) où 435.000 réfugiés musulmans Rohingyas ont trouvé refuge depuis le 25 août 2017 après avoir fui les violences, les exactions perpétrées à leur encontre en Birmanie, a indiqué Shahdat Hossain, le directeur de l'autorité, ajoutant que d'autres autorisations devraient être accordées.

Maximum de deux mois

Les ONG "peuvent travailler un maximum de deux mois dans les camps" de réfugiés musulmans Rohingyas, a-t-il déclaré, précisant que leurs interventions se concentreraient principalement sur les soins de santé, la construction d'équipements sanitaires et d'abris. Quelque 4.500 personnes ont été traitées pour des diarrhées en un mois et 80.000 enfants vaccinés contre la rougeole et la polio. Les autorités bengladis craignent "une bombe sanitaire à retardement", rapporte l'AFP, "autorités et ONG s'alarment de ce terreau fertile pour l'apparition d'épidémies de choléra, dysenterie ou diarrhées".

Les camps des réfugiés Rohingyas souffrent d'une pénurie de nourriture, d'eau potable, de médicaments.

rohingyas

rohingyas

rohingyas

Pour subvenir aux besoins sanitaires, le Bangladesh a sollicité une aide de 250 millions de dollars auprès de la Banque mondiale, a affirmé Zahid Malek, ministre de la Santé de second rang.

La requête était en cours d'examen par l'organisation internationale, ont expliqué les services du ministre dans un communiqué.
Les équipes humanitaires, de leur côté planifient d'ores et déjà pour le long terme. Des travaux ont commencé pour la construction d'un nouveau camp de réfugiés de 400.000 personnes.

Près d'un demi million de réfugiés

Quelque 480.000 musulmans rohingyas ont trouvé refuge au Bangladesh après avoir fui les violences et les exactions perpétrées à leur encontre depuis le 25 août 2017 dans l'ouest de la Birmanie, a indiqué, mardi, l'ONU dans un rapport de suivi de la situation.

Les Nations Unies ont fait état de plusieurs centaines de nouvelles arrivées en provenance de l'État birman de Rakhine, dans l'Ouest de la Birmanie, au cours des deux derniers jours.

L'ONU considère que les exactions perpétrées à l'encontre des musulmans rohingyas à Rakhine relèvent de l'épuration ethnique.

LIRE AUSSI: