Près de 5 millions de voyageurs aux points frontaliers du pays durant la saison estivale 2017

Publication: Mis à jour:
FRONTIERE0_851277_679X417
DR
Imprimer

Le nombre de voyageurs ayant transité par les points frontaliers en Algérie a augmenté de 17,21% durant la saison estivale 2017, atteignant 4.924.626 voyageurs, a indiqué dimanche un responsable de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), selon l'APS.

Lors d'une conférence de presse, organisée à l'Ecole nationale de police "Ali Tounsi" et consacrée à la présentation du bilan des activités de la DGSN durant la saison estivale 2017, le Directeur adjoint de la police des frontières, le Commissaire divisionnaire, Si Salem Youcef a fait savoir que les services de la police des frontières terrestres, marines et aériennes relevant de la Sûreté nationale ont enregistré une augmentation du nombre des voyageurs ayant transité par les points frontaliers durant la saison estivale 2017 atteignant "4.924.626 voyageurs contre 4.201.398 l'année dernière durant la même période".

Cette année, le transit par les points frontaliers a augmenté de 723.228 voyageurs supplémentaires par rapport à la saison estivale de l'année dernière, soit une hausse de 17,21 %, fait ressortir le bilan.

Le Commissaire divisionnaire Si Salem a précisé que 4.041.693 voyageurs algériens et 882.933 étrangers ont transité par les différents points frontaliers cet été. Le mouvement frontalier aérien représente 49,33% contre 44,34% en terrestre et 06,46% en maritime.

S'agissant de l'activité au niveau des frontières Algéro-tunisiennes, le même responsable a fait état d'une augmentation de l'ordre de 36,36% du nombre de voyageurs par rapport à 2016 avec 2.175.910 voyageurs, dont 1.685.036 Algériens et 490.874 étrangers cette année, contre 1.595.662 voyageurs durant la saison estivale 2016.

Par ailleurs, les mêmes services ont recensé 2.582 ressortissants algériens ayant fait l'objet de mesures d'expulsion, de rapatriement et de reconduite à la frontière et ont enregistré 1.258 ressortissants étrangers ayant fait l'objet de mesures d'éloignement.

De leur côté, les brigades de la police des frontières maritimes (PAFM) ont contrôlé 108.494 voyageurs et 33.756 véhicules à bord de navires battant pavillon algérien en provenance des différents ports européens.

Pour le mouvement des véhicules, les services de la police des frontières ont contrôlé 566.623 véhicules durant la saison estivale 2017, dont 313.800 appartenant à des nationaux et 252.823 à des étrangers, contre 499.610 véhicules contrôlés l'année dernière soit une augmentation de 13.41%.

Le Commissaire divisionnaire Si Salem a présenté des statistiques sur le transit des hadjis pour la saison 2017 qui a coïncidé avec la saison estivale, relevant que ces services ont contrôlé et accompagné au départ vers les deux Lieux sains de l'Islam 36.445 hadjis à bords de 121 vols durant la période s'étalant du 6 août au 19 septembre 2017.

S'agissant des affaires traitées durant la saison estivale 2017, le Commissaire divisionnaire Si Salem a fait état du traitement de 2.565 affaires ayant trait principalement aux crimes de faux et usage de faux (207 affaires) et 193 autres affaires concernant l'exécution de décisions judiciaires et administratives. Le nombre de personnes impliquées dans ces affaires est de 2.593 contre 1.117 affaires enregistré l'année dernière, a rappelé le même responsable.

Durant la saison estivale 2017, les services de la police des frontières ont mobilisé 12.000 agents, dont 1.000 au niveau des centres des frontières algéro-tunisiennes outre la mise en place de mesures de facilitation et d'un nouveau système de contrôle aux frontières.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.