Rassemblements de protestation des sages-femmes à partir du 25 septembre dans tout le pays

Publication: Mis à jour:
MIDWIFE ALGERIA
Facebook/إتحاد المؤسسات الإستشفائية
Imprimer

Le syndicat des sages-femmes a lancé un appel à la protestation par le biais d'un communiqué de presse, publié sur leur page Facebook "إتحاد المؤسسات الإستشفائية »­

Il appelle l'ensemble des sages-femmes du territoire national à participer massivement demain lundi 25 septembre 2017 à une journée de protestation au niveau des établissements de santé et principalement des centres hospitaliers-universitaires.

Le syndicat des sages-femmes dénonce ce qu’elles appellent “la campagne de dénigrement" à leur encontre, “les propos tenus et publiés sur les réseaux sociaux” et accusent certains médias de les avoir présentées comme responsables de "toutes les défaillances de notre système de santé de la reproduction” et de ce fait de les jeter en pâture au public comme des “boucs-émissaire"», peut-on lire sur la page Facebook du syndicat.

Le rassemblement se tiendra principalement à l'hôpital Mustapha Pacha, à Alger, précise Wahiba Ouhaioune, présidente du bureau national du syndicat.

Comme signe distinctif, les protestataires porteront des brassards ou des badges noirs avec comme inscription : "Médecins en colère."

Alors que certains médias avaient annoncée une grève des sages-femmes, la présidente du syndicat tient à ce que les choses soient claires et demeure catégorique : "Il ne s'agit pas d'une grève, mais bien d’un appel à un rassemblement de protestation" et assure que le syndicat assure que le personnel du service des urgences sera de service bien évidemment pour s’assurer qu’il n’y ait aucune négligence pendant la durée du sit-in.

Même si l’appel à la protestation ne fait pas référence au décès d'une jeune parturiente et son bébé qui est survenu le 25 juillet, c'est bien cet incident qui a été l'élément déclencheur de cette campagne de " dénigrement" sur les réseaux sociaux et dans les médias algériens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.