Ain Defla: quatre militaires tués dans l'explosion d'une bombe (Journal)

Publication: Mis à jour:
ALGERIA ARMY
Algerian army troops carry out search operations in the mountainous eastern Tizi Ouzou region in a desperate bid to find French hiker Herve Gourdel who was kidnapped by militants linked to the Islamic State group who have threatened to execute him on September 23, 2014 near the village of Ait Ouaban, 80 km south of Tizi Ouzou. Paris vowed it would not negotiate with jihadists, as the local army raced against time to find him before his threatened execution. AFP PHOTO / FAROUK BATICHE (P | FAROUK BATICHE via Getty Images
Imprimer

Quatre membres de l'Armée algérienne, dont un officier des forces spéciales ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans l'explosion d'une bombe de fabrication artisanale dans la wilaya de Aïn Defla, selon le quotidien El Watan, citant des sources sécuritaires.

L'explosion, survenue dans la localité de Derrag, a également fait un blessé parmi les soldats.

Les éléments de l'ANP ont immédiatement lancé une opération de ratissage et bouclé de la zone susnommée. Le quotidien, citant la même source, rajoute que la bombe a été actionnée à distance, par des terroristes poursuivis à Aïn Defla.

Ces informations n'ont pas été confirmées par le ministère de la Défense (MDN).

Le 18 juillet 2015, au second jour de l'Aïd El-Fitr, neuf militaires ont été tués dans le massif forestier de Djebel El Louh, dans la wilaya de Ain Defla.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.