Chefchaouen: En passe d'être maîtrisé, un feu de forêt a déjà ravagé 150 hectares de végétation

Publication: Mis à jour:
INCENDIE
Wikicommons
Imprimer

INCENDIE - Le feu de forêt, qui s'est déclaré mardi dans la forêt de Jbel Kharbouch, dans la commune de Bni Selmane (province de Chefchaouen), est en passe d'être maîtrisé, a indiqué à la MAP Abdelaziz Ajjaji, directeur régional du Haut commissariat aux eaux et forêts et de la lutte contre la désertification (HCEFLCD) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

L'incendie a ravagé quelque 150 hectares de massifs forestiers, dont 40% d'arbres et 60% d'espèces secondaires, poursuit la même source.

Appuyés par trois avions "Canadair" des Forces armées royales, les éléments de la délégation régionale du HCEFLCD, de la Protection civile, des Forces auxiliaires, de la Gendarmerie royale et des autorités localesont pu conjuguer leurs efforts pour parvenir à circonscrire l'incendie, indique par ailleurs le responsable.

La difficulté des reliefs de la région, a-t-il précisé, a compliqué l'accès des engins et des camions de pompiers à la zone d'incendie pour venir à bout des flammes.

Le Maroc perd chaque année 3.000 hectares de forêts qui partent en fumée, avec un moyenne de 290 incendies par an, indiquait au HuffPost Maroc Fouad El Assali, le président du Centre national de gestion des risques climatiques et forestiers.

En septembre 2016, trente personnes soupçonnées d'avoir provoqué des incendies de forêts dans les provinces de Tétouan, Chefchaouen et Ouazzane avaient été déférées devant la justice.

LIRE AUSSI: