Même dans les BD, les dinosaures du Maroc disparaissent mystérieusement

Publication: Mis à jour:
Imprimer

BD - Dans la vie réelle comme dans la fiction, les dinosaures du Maroc ont parfois la fâcheuse tendance à se volatiliser dans la nature.

C'est le cas de la trame d'une édition spéciale de la bande dessinée Batman (ou comics, pour les puristes), réalisée en collaboration avec la chaîne de télévision TCM, spécialisée dans la diffusion de classiques du cinéma américain. Le super-héros et "meilleur détective du monde" aura pour tâche de retrouver un "raptor marocain" ("Moroccan raptor", dans le texte original), dérobé du musée de Gotham City, comme l'explique le site du Hollywood reporter.

Une histoire qui s'inspire des classiques du film noir hollywoodien, un genre qui a fait les beaux jours du cinéma américain dans les années 40, et qui a révélé un acteur bien connu des Marocains, Humphrey Bogart alias Rick dans "Casablanca".

tmc noir

Une enquête que le "Dark knight" réalisera au côté d'Eddie Muller, animateur sur la chaîne américaine et grand spécialiste du film noir. L'histoire de 15 pages est déjà disponibles dans certaines librairies aux États-Unis, et sera plus largement diffusée au moment de la grand-messe du Comic-Con en octobre prochain.

L'histoire de ce vol de dinosaure qui rappelle la mésaventure qu'a connu le Maroc il y a quelques mois. En février dernier, l'affaire d'un squelette de dinosaure, retrouvé au Maroc en 2011 et "sorti illégalement" du royaume, avait fait scandale. Le squelette devait être vendu aux enchères à Paris par la maison Drouot.

L'Association pour la protection du patrimoine géologique du Maroc (APPGM) était montée au créneau, dénonçant "la mise en vente aux enchères en France" de ce qu'elle considère comme un "trésor patrimonial unique". Les ossements seront finalement restitués au Maroc par les autorités françaises.

LIRE AUSSI: