HTC en passe d'être vendu à un géant américain

Publication: Mis à jour:
HTC
A HTC "U11" smartphone is displayed in this illustration photo taken August 1, 2017. REUTERS/Tyrone Siu/Illustration | Tyrone Siu / Reuters
Imprimer

NOUVELLES TECHNOLOGIES - HTC est en mauvaise passe. Le constructeur taiwanais de smartphones a vu les échanges de ses actions bloqués aujourd’hui à la bourse de Taïwan (Taiwan Stock Exchange), ce qui préfigure une annonce majeure concernant son avenir proche. Selon un rapport de Bloomberg, il pourrait s’agir du rachat de la compagnie par Google.

Une opération qui pourrait se chiffrer à 330 millions de dollars rapporte le site d’information et qui englobera les activités mobiles et les brevets qui y sont liés. En effet, en possédant un fabricant, Google pourrait avoir un contrôle plus strict sur la production de son nouveau smartphone Pixel et d’autres appareils, ce qui l’aidera à augmenter ses ventes.

Rien n’est encore officiel, mais à en croire le site spécialisé VentureBeat, HTC aurait prévu de tenir une réunion demain 21 septembre dans les locaux de son quartier général. Si cela se confirmait, l’accord pourrait très bien être scellé, laissant à HTC et Google le temps de fignoler les détails avant de le rendre public.

Malgré plusieurs tentatives pour se relancer sur le marché des smartphones, le fabricant n’a pas pu retrouver ses niveaux passés, écrasé par le poids des acteurs chinois comme Huawei. Selon Zdnet, sa part de marché mondiale est désormais inférieure à 2% et la capitalisation boursière a fondu de 75% au cours des 5 dernières années pour tomber à 1,8 milliard de dollars, très loin de son pic historique à 37,2 milliards en avril 2011.

LIRE AUSSI: