Zetchi: l'avenir d'Alcaraz à l'ordre du jour de la prochaine réunion du Bureau fédéral

Publication: Mis à jour:
ALCARAZ
Algeria's coach Lucas Alcaraz watches the FIFA World Cup qualification football match between between Algeria and Zambia at Mohamed-Hamlaoui Stadium in Constantine on September 5, 2017. / AFP PHOTO / RYAD KRAMDI / RYAD KRAMDI (Photo credit should read RYAD KRAMDI/AFP/Getty Images) | RYAD KRAMDI via Getty Images
Imprimer

Une réunion du bureau fédéral de la fédération algérienne de football (FAF) se tiendra, ce dimanche, au cours de laquelle l’avenir du sélectionneur national, Lucas Alcaraz, à la tête de la barre technique des Verts sera, entre autres sujets, débattu, a indiqué mardi à Oran le président de cette instance, Kheireddine Zetchi.

"Nous allons discuter, entre autres sujets, de la sélection algérienne et de son entraineur. Les membres du bureau fédéral pourront s’exprimer sur leur vision des choses au sujet de l’avenir d’Alcaraz" , a déclaré Zetchi, lors de sa conférence de presse tenue à l’issue de sa réunion avec les présidents des Ligues régionales et de wilayas de l’Ouest et du Sud-Ouest.

Depuis l’élimination des Verts du Mondial-2018 après leur deux défaites contre la Zambie (3-1, 0-1), Alcaraz, qui a pris les rênes de l’équipe nationale en avril dernier, ne fait plus l’unanimité au sein des milieux sportifs algériens.

Des informations de presse laissent entendre aussi que des membres du bureau fédéral s’opposent au maintien de l’entraineur ibérique, qui bénéficie toutefois de la confiance du premier responsable du sport-roi en Algérie.

Il faut dire que même Zetchi commence à voir d’un mauvais oeil la manière de travail de l’ex-driver de Granada, allant jusqu’à lui demander de revoir sa ligne de conduite aussi bien sur le plan technique que disciplinaire , a-t-il confié. "Une chose est sûre : nous allons poursuivre notre révolution au sein de l’équipe nationale, avec ou sans Alcaraz" , a encore soutenu Zetchi.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.